Genesis GV80 2021 – Tout repose sur lui

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Genesis GV80 2021 – Tout repose sur lui

Si le nom Genesis ne vous est pas encore familier, soyez sans crainte, vous n’êtes pas seul. Cette jeune compagnie qui est à Hyundai ce qu’Acura est à Honda a fait son entrée sur le marché il y a quelques années avec la G80, un modèle autrefois dans la famille Hyundai. Pour 2021, cette compagnie coréenne de luxe introduit son premier utilitaire le GV80, le premier modèle entièrement conçu et construit sous la bannière Genesis. Il est proposé avec deux choix de moteurs et quatre versions. Genesis a mis le paquet en sachant que la concurrence se nomme notamment Audi Q7, BMW X5, Mercedes GLE ou encore Lincoln Aviator.

Design 7,5/10

L’identité est un problème fréquent pour les jeunes entreprises. On se cherche une image qui n’est pas encore définie et il y a beaucoup d’essais et d’erreurs durant les premières années. Des exemples récents comme Infiniti qui travaille encore à se forger une identité ou Lexus qui a mis beaucoup de temps. Combien de fois Acura a changé de calandre avant de finir par trouver quelque chose de décent. Genesis, pour une première fois, n’a pas trop mal fait. On note une certaine élégance dans la ligne qui est somme toute assez statutaire. Toutefois, on sent l’inspiration d’autres constructeurs dans l’approche générale. Le trois quart arrière ressemble à un Audi A7, on devine certaines courbes de Porsche Cayenne, d’autres traits de Mercedes et même le long capot droit n’est pas sans rappeler Rolls-Royce. Mais il faut être indulgent et admettre que cela fonctionne tout de même assez bien. La ligne de toit fuyante contribue à diminuer visuellement le format assez imposant du véhicule. L’Allure générale est soignée avec peu être un peu trop de chrome au goût de certain, mais cela de verse pas dans le «kitsh». Même si Genesis utilise 5 différentes sortes d’acier et de l’aluminium pour les portières, le capot et le hayon, le modèle 4 cylindres dépassent les 2 100 kilos et ce chiffre monte à 2 300 pour la version 3,5 T.

Sécurité : 8.5/10

Genesis utilise la même approche que Hyundai quand vient le temps d’en offrir plus aux consommateurs. En ce qui concerne la sécurité, rien n’a été mis de côté. Peu importe le modèle, toutes les aides à la conduite sont incluses de série, il n’y a pas une longue liste d’option comme chez les modèles allemands. Vous avez de série un système d’avertissement de collision avant, un système de freinage d’urgence automatique capable de détecter les piétons et les véhicules s’approchant par le côté, un système d’avertissement d’angle mort et un système d’avertissement de circulation transversale arrière avec freinage d’urgence. Vous avez aussi droit à une conduite semi-autonome qui passe par un régulateur de vitesse adaptatif qui apprend les caractéristiques de conduite du conducteur. Ce système suit le marquage des voies, contrôle la direction, l’accélération et le freinage et aide le conducteur à changer de voie et ajuster automatiquement la distance entre la voiture et le véhicule qui la précède. Il peut également reconnaître les limites de vitesse sur les autoroutes et ajuster la vitesse du véhicule en conséquence. Il sera également possible de surveiller le conducteur et de se garer à distance.

Habitabilité : 8,0/10

Si nous commençons notre tournée par les sièges avant, ils sont larges et confortables avec un rembourrage épais et un bon soutien. Vous avez beaucoup de réglages pour le bas du dos, le haut du dos, le devant du siège qui glisse plus loin sur les genoux. Les versions avec moteur V6 offrent même une fonction de massage. Les personnes de toutes tailles devraient pouvoir trouver une position adéquate. La deuxième rangée est à l’image de la première. Une fois assis, les pieds se glissent facilement sous les sièges avant et il y a suffisamment de place pour la tête malgré la présence d’un toit panoramique. Vous avez aussi des sièges chauffants (ventilés dans le V6), les commandes de climatisation de chaque côté qui permettent aux passagers de choisir où l’air est dirigé, les boutons électriques pour faire glisser et basculer le siège du passager avant, deux rétroviseurs rabattables éclairés, ainsi que deux ports USB et une prise de courant de 110 volts. Vous avez aussi dans la version 3,5 T une troisième rangée de sièges qui sera surtout utile pour de jeunes enfants.

Convivialité : 7/10 

Tous les constructeurs travaillent très fort à trouver de nouvelles idées innovantes en matière technologique. L’écran central en forme de rectangle de 14,5 pouces est le plus grand du segment et vient de série dans tous les modèles. Vous avez le loisir d’opérer cet écran de manière tactile, avec un ensemble de boutons et de molettes, ou le pavé tactile circulaire monté juste devant le cadran du levier de vitesses qui fonctionne grâce à la reconnaissance de l’écriture du bout des doigts. Un autre échec pour le pavé tactile qui est déroutant, distrayant et frustrant. En offrant trop de choix, Genesis sème la confusion. Même si la commande est bien présentée visuellement, son utilisation est compliquée. Même les menus à l’écran demandent trop de temps et de concentration au conducteur qui doit regarder la route. Les touches à l’écran sont les seules vraiment efficaces. Les modèles 3,5 T Prestige ont droit à un affichage 3D avec un rendu tridimensionnel d’une grande limpidité qui se désactive si vous ne l’aimez pas. Les informations sur les fonctions avancées de sécurité et d’assistance au conducteur peuvent également être affichées sur l’écran tête haute.

Confort : 9/10

C’est ici que le GV80 marque le plus de points. L’habitacle est non seulement somptueux, mais le silence de roulement est le meilleur que nous ayons testé dans ce segment à ce jour. Genesis explique que ce silence vient d’un nouveau système actif d’annulation de bruit qui au lieu d’annuler le bruit par un autre (comme la majorité des systèmes) analyse les bruits de la route et l’élimine en envoyant une onde sonore inversée à travers le système audio. Ces calculs sont effectués individuellement pour le conducteur, le passager avant et les sièges arrière. Il faut aussi ajouter que Genesis utilise du verre laminé double épaisseur partout sur le véhicule pour réduire encore plus le nombre de décibels. Sur la route, le GV80 est doux, silencieux et raffiné – exactement ce que l’on recherche dans un VUS de luxe.  Pour ce qui est du confort de conduite, nous avons préféré la conduite de la version 2,5 T. La partie avant du véhicule est plus légère. Cela donne un caractère plus dynamique. Le 3,5 litres est offert de série des pneus de 22 pouces. Ces derniers pénalisent le confort de roulement. Les pneus 20 pouces de la version 2,5 Advanced offrent à notre avis le meilleur compromis.

Agrément de conduite : 8/10

La conduite, la maniabilité et la direction offrent une belle expérience de conduite. Vous n’êtes pas au même niveau que les Allemands qui s’accrochent plus solidement au bitume, mais vous êtes devant la concurrence japonaise et américaine qui offre encore un certain sentiment de flottement sur la route. Si vous nous demandez de choisir une version du GV80, nous irons avec le 2,5 T qui offre un train avant plus léger, une direction plus nerveuse et un meilleur équilibre général sur la route. Les pneus de 20 pouces de notre modèle Advanced sont ceux qui offre le meilleur compromis pour la tenue de route. Les pneus de 22 pouces de série des versions 3,5 T tiennent très bien la route, mais le train avant et plus lourd et diminue le plaisir de conduire. Même si les 300 chevaux du 4 cylindres ne semblent pas aussi impressionnants que les 375 du V6, cela demeure la solution qui vous donnera le plus de plaisir derrière le volant.

Puissance : 7.5/10

Le moteur de base qui fait 300 chevaux et 311 lb-pi de couple est tout à fait satisfaisant. Nous croyons que la majorité des conducteurs ne devineront pas qu’il s’agit d’un quatre cylindres en raison des bonnes performances. Les performances sont bonnes et il n’y a aucune hésitation lors de l’accélération comme chez bien des concurrents allemands. Ce moteur offre aussi une sensation et un son raffiné une fois en marche. Le V6 est plus statutaire avec ses 375 chevaux et ses 391 lb-pi de couple. Le son du moteur est plus doux avec une accélération sans effort. Les deux moteurs offrent le rouage intégral de série et une boîte à huit rapports automatiques. Considérant la différence de prix, nous irions du côté du 4 cylindres.

Économie de carburant : 7.5/10

Le poids assez élevé des modèles nuit à la consommation d’essence qui n’est pas mauvaise, mais pas très bonne non plus. Genesis annonce 11,3 litres/100 km en ville et 9,3 sur l’autoroute pour une moyenne de 10,5 L/100 km pour la version 4 cylindres. Ces chiffres passent à 12,4 L/100 km et 10,9 L/100 km pour la ville et l’autoroute pour le V6 qui offre une moyenne combinée de 11,8 L/100 km.

Caractéristiques : 9/10

Genesis a mis le paquet pour impressionner les amateurs de VUS de luxe. Ce qui va surtout faire plaisir est de savoir que pour chaque version, tout ce luxe vient de série. Il n’y a pas d’option. Par exemple dans le modèle d’entrée de gamme 2,5 Select à 64 500$, vous avez droit à des phares à DEL, rétroviseurs chauffants et à réglage électrique, un système d’accès sans clé, un hayon à ouverture mains libres et d’essuie-glace qui détectent la pluie. Vous avez des intérieurs de portes recouvertes de cuir et même un contour de console en cuir matelassé où repose votre genou. Ajoutez des sièges avant à 12 réglages électriques avec support lombaire, une sellerie en similicuir, une chaîne audio à neuf haut-parleurs accessible via l’écran tactile de 14,5 pouces du système multimédia, la navigation, des sièges avant et arrière chauffants, un système de climatisation à trois zones, un éclairage d’ambiance offrant 64 couleurs, un éclairage intérieur à DEL, un toit ouvrant panoramique et un rétroviseur intérieur à atténuation automatique. Toutes les aides à la conduite sont aussi de série. En passant à 70 000 $ et la version 2,5 Advanced, vous ajoutez les roues de 20 pouces (au lieu de 19), l’affichage tête-haute, un système de climatisation arrière entièrement automatique, des écrans pare-soleil aux places arrière, des caméras extérieures à vision périphérique, un moniteur d’angle mort, une sellerie en cuir à l’arrière et de sièges avant ventilés.

Viennent ensuite les versions 3,5 T qui débute à 80 000 $ avec des roues de 22 pouces de série un tableau de bord avec insertions de bois véritables, une sellerie en cuir perforé et une chaîne audio Lexicon de 21 haut-parleurs et 1 000 watts. La livrée Prestige est le modèle le plus haut de gamme à 85 000$. Il ajoute un différentiel arrière électronique à glissement limité, un volant bicolore, une voûte en alcantara, un tableau de bord à affichage numérique sur écran de 12,3 pouces, un système anticollision pour les manœuvres de stationnement, des portières qui se ferment automatiquement et en douceur, des écrans pare-soleil électriques sur les vitres latérales et à l’arrière, un système qui surveiller le niveau d’attention du conducteur, un système actif de suppression du bruit de la route, un système d’aide au stationnement à distance, des sièges rabattables électriquement à la troisième rangée, des sièges en cuir Nappa et des sièges ventilés aux première et deuxième rangées.

Valeur : 9/10

Bien des gens vous diront qu’ils ne sont pas prêts à investir une telle somme d’argent pour un produit coréen. Ils auraient tort. Ce GV80 est sans doute le véhicule qui offre le meilleur rapport qualité/prix sur le marché en ce moment. Le seul bémol pour le moment tient à sa valeur de revente et son résiduel. Comme le produit est tout nouveau, il n’y a pas encore de référence sur le marché. Mais si vous n’êtes pas de ceux qui achètent un logo, vous serez très heureux au volant du GV 80.

Conclusion

Genesis se doit de réussir son entrée sur le marché avec le GV80. Ce segment  est important et même si Genesis conserve des objectifs modestes, la qualité de ce modèle va paver la voie pour le GV70 qui va arriver en 2022 et sans le mentionner de manière officielle, Genesis prépare aussi des versions hybrides enfichables du GV80 qui vont sans doute arriver l’an prochain. Un premier rejeton réussi pour Genesis.

Fiche Technique

Concurrence

Acura MDX, Audi Q7, BMW X5, Cadillac XT6, Infiniti QX60, Lincoln Aviator, Mercedes-Benz GLE, Land-Rover Velar, Lexus RX-L, Porsche Cayenne

Modèle à l’essai

Genesis GV80 3,5 Prestige

Prix de base

85 000 $

Options

Sans option

Prix du modèle à l’essai

85 000 $

Configuration mécanique

V6 3,5 litres

Puissance

375 chevaux

Couple

391 lb-pi

Forces

Liste d’équipement très complète

Silence de conduite remarquable

Finition de très haute qualité

 

Faiblesses

Roues 22 pouces de série sur modèle 3,5 T

Pavé tactile pas nécessaire

Sièges arrière peu pratique (3,5 T)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’article Genesis GV80 2021 – Tout repose sur lui est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires