Citadelle centralise ses activités de transformation de sirop d’érable à Plessisville

Citadelle centralise ses activités de transformation de sirop d’érable à Plessisville
Avec la fermeture de l'usine de La Guadeloupe, c'est une vingtaine d'emplois qui seront transférés vers le site de Plessisville qui compte déjà 95 travailleurs. (Photo : gracieuseté)

La coopérative Citadelle, qui compte deux sites de transformation et d’embouteillage de sirop d’érable au Québec, annonce le regroupement de ses opérations vers ses installations de Plessisville occasionnant ainsi la fermeture de son usine située à La Guadeloupe (Québec), dès Noël.

Le regroupement des activités de transformation du sirop d’érable permettra de simplifier les opérations, d’accroître la flexibilité des lignes d’embouteillage et de générer des gains d’efficacité appréciables. La centralisation des activités de transformation du sirop d’érable s’inscrit dans une démarche de modernisation et d’automatisation des procédés, lesquels vont contribuer à optimiser la performance de la production.

«Nous prévoyons réaliser annuellement de substantielles économies avec cette centralisation», a indiqué le directeur général de la coopérative, Martin Plante, lorsque rencontré au siège social à Plessisville. Il reconnaît toutefois que ce ne fut pas une décision facile à prendre puisque la fermeture de l’usine de La Guadeloupe entraîne aussi le transfert des 21 emplois vers Plessisville.

Les employés touchés par cette décision auront droit à un accompagnement personnalisé afin de planifier la suite de leur cheminement professionnel. Ils auront aussi la possibilité de postuler sur les quelque 24 postes actuellement disponibles au sein de la coopérative.

Tous les équipements de l’usine de La Guadeloupe seront rapatriés vers le site de Plessisville. «Nous avons l’espace nécessaire et nous n’aurons pas besoin d’agrandir», a précisé M. Plante. «Tout sera fonctionnel dans les trois à quatre semaines qui suivront.» Quant à l’usine de La Guadeloupe, elle sera mise en vente.

«Il était évident que l’optimisation de nos opérations passait notamment par le regroupement de nos capacités d’embouteillage et par la diminution du mouvement de notre matière première», a aussi fait savoir le directeur général par voie de communiqué de presse.

Il a de plus ajouté «que le marché actuel du sirop d’érable nous amène à prendre des décisions courageuses nous permettant d’optimiser le rendement de nos actifs et de limiter au maximum les pertes de productivité. Il n’est jamais évident de devoir fermer une usine, surtout quand la qualité, le travail et le dévouement des employés ne sont nullement en cause. C’est vraiment la poursuite de l’intérêt supérieur de la Coopérative qui nous a incités à adopter une telle stratégie.»

Le président de la Coopérative, Michel Labbé, s’est dit enthousiaste face à cette réorganisation en faisant mention à son tour que Citadelle sortira encore plus forte de cette opération, et ce, au bénéfice des membres. Il a tenu à remercier sincèrement les employés de La Guadeloupe pour leur contribution importante au fil des années.

La Coopérative de producteurs de sirop d’érable regroupe plus de 1500 membres répartis dans les secteurs de l’érable, du miel et de la canneberge. Elle valorise et commercialise des produits purs dans plus de 47 pays à travers le monde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires