Québec annonce près de 10 M $ pour soutenir la presse d’information écrite

Communiqué
Québec annonce près de 10 M $ pour soutenir la presse d’information écrite
(Photo : Darko Novakovic)

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, continue de soutenir la presse d’information écrite. Pour l’exercice financier 2020-2021, elle annonce un soutien de 8,4 M $ à l’organisme RecycleMédias et l’octroi d’un montant total de 1 297 699 $ en subventions à sept entreprises pour la réalisation de leurs projets d’adaptation numérique dans le cadre du Programme d’aide à l’adaptation numérique des entreprises de la presse d’information écrite.

Le gouvernement du Québec souhaite apporter une aide concrète au secteur de la presse d’information écrite fragilisé par les répercussions du développement des nouvelles technologies numériques sur ses revenus publicitaires et d’abonnement.

Dans le contexte actuel où toute pression additionnelle peut nuire à la santé financière des journaux, le gouvernement du Québec accorde une subvention maximale de 8,4 M $ pour l’année 2020-2021 à RecycleMédias. Cet organisme à but non lucratif représente les propriétaires de centaines de journaux ayant une obligation de contribution au régime de compensation pour la catégorie de matières de type journaux. La subvention vise à compenser pleinement la contribution financière exigée des journaux par les municipalités pour la collecte sélective.

Lancé en décembre 2017 et bonifié en octobre 2019, le Programme d’aide à l’adaptation numérique des entreprises de la presse d’information écrite vise à stimuler la transformation des modèles d’affaires des entreprises de la presse d’information écrite en soutenant l’amorce ou la poursuite de leur virage numérique.

Dans le cadre du premier de trois appels de projets pour l’année financière en cours, sept entreprises de la presse d’information écrite recevront un soutien d’un montant total de 1 297 699 $. D’autres projets sont en cours d’évaluation et les entreprises admissibles peuvent encore soumettre un projet d’ici le 20 novembre.

Le Programme d’aide à l’adaptation numérique des entreprises de la presse d’information écrite permet aux entreprises et à certains organismes de regroupement d’entreprises de presse et de médias communautaires de recevoir une aide financière pouvant aller jusqu’à 400 000 $ pour la réalisation de projets en phase avec le contexte numérique. Les entreprises de presse d’information écrite ayant un chiffre d’affaires de moins de 5 M $ peuvent aussi bénéficier d’une aide maximale de 30 000 $ pour réaliser des études et établir un diagnostic en lien avec le contexte numérique.

«Les médias écrits imprimés constituent un secteur vital de la société québécoise. L’aide que nous annonçons aujourd’hui permettra de les soutenir dans leurs activités quotidiennes et de développement. Je suis convaincue que ce soutien contribuera à les rendre plus solides pour rayonner dans un marché en pleine évolution», a fait valoir la ministre Roy.

«La présence des médias est nécessaire à la diversité de l’information et des opinions à la grandeur de notre territoire et c’est précisément pourquoi nous soutenons la transformation numérique du secteur de la presse écrite. De plus, en compensant la contribution des journaux pour la collecte sélective, notre gouvernement allège le fardeau financier des entreprises de presse tout en assurant la revalorisation du papier», a ajouté Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires