Lexus LC 500 2021 – Sportive à sa manière

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Lexus LC 500 2021 – Sportive à sa manière

La plus récente voiture de la famille Lexus ajoute une version cabriolet pour 2021. Toutefois, comme nous étions à la fin octobre, Lexus a préféré nous laisser entre les mains d’un coupé pour notre court essai d’une journée. Ce spectaculaire coupé conserve sa superbe ligne. Lexus s’est contenté pour 2021 de retravailler la suspension en adoucissant la conduite avec quelques nouvelles fonctions pour donner un peu plus de mordant à la conduite.

Comme une rose au printemps

La LC est un des modèles deux portes les plus réussies du marché. C’est sans doute pourquoi Lexus n’a pas vraiment changé quoi que ce soit à l’exception de nouvelles roues de 20 pouces et deux nouvelles couleurs de peinture qui sont proposées : Cadmium orange et Nori vert perle nos photos). L’intérieur aussi futuriste que l’extérieur est lui aussi largement inchangé. Android Auto a rejoint Apple CarPlay. Les deux sont maintenant offerts de série dans le système d’infodivertissement de la LC. Un nouvel intérieur en cuir Flare Red remplace l’option Rioja Red de l’année dernière, et l’option cuir blanc a été abandonnée. La finition demeure sans tache et vous avez toujours cette impression de prendre place dans un vaisseau spatial.

Un V8 toujours aussi vivant

Aucun changement sous le capot. Il est de plus en plus rare de trouver un V8 qui ne soit pas accompagné de turbos de nos jours. La LC fait partie de cette courte liste de voitures sport à moteur V8 atmosphérique. Lexus utilise toujours le moteur de la RC-F. Un V8 5,0 litres de 471 chevaux avec 398 lb-pi de couple qui est jumelé uniquement à une boîte automatique à 10 rapports. Rien ne peut remplacer le son d’un V8 lorsque l’on appuie fermement sur l’accélérateur. La LC n’a pas la hargne d’un modèle AMG, ni les performances surréalistes, mais il y a tout ce qu’il faut de puissance pour vous donner un sourire. Lexus a ajusté la suspension pour la rendre plus confortable pour l’année modèle 2021, sans pour autant nuire à la conduite. Une bonne initiative, car une de nos remarques initiales sur le modèle de lancement concernait la fermeté de la conduite qui s’améliore pour 2021. Lexus a aussi ajouté le « Active Cornering Assist » (assistance active en virage) qui améliore la tenue de route en appliquant légèrement les freins aux roues intérieures dans un virage. En terme plus simple, la voiture aborde une courbe avec un meilleur aplomb. Notre modèle à l’essai venait aussi avec le groupe Performance à 13 500 $. Pour ce prix vous avez droit à un différentiel à glissement limité Torsen, quatre roues directionnelles, une direction à rapport variable, des roues forgées de 21 pouces, un aileron arrière rétractable, des sièges sport avant, un siège conducteur à huit réglages électriques, des sièges en Alcantara et en cuir, un toit en fibre de carbone, des plaques d’usure en polymère renforcé de fibre de carbone et une garniture de toit en Alcantara. Cette option qui d’ailleurs était la seule qui venait avec la voiture amène le prix à un peu plus de 119 000 $. Ceux qui préfèrent le luxe à la performance peuvent opter pour le groupe Touring qui comprend une sellerie en cuir semi-aniline, une garniture de toit en faux suède, une chaîne stéréo Mark Levinson à 13 haut-parleurs, des capteurs de stationnement, un dispositif de dégivrage des essuie-glaces et un volant chauffant.

Une expérience hors du commun

Nous avions quelques craintes en voyant les pneus de 21 pouces de notre modèle d’essai, mais le confort de roulement est bon. Il faut voir la LC comme une voiture de Grand Tourisme. Elle a tout ce qu’il faut pour aller vite, mais elle est plus agréable à vitesse modérée et si nous avions à choisir nos options, nous aurions probablement opté pour le groupe Touring et conserver le châssis de base, sans le groupe Performance. Même si elle est rapide, la LC n’est pas de taille avec les modèles AMG, RS et M.  Son manque de puissance brute et son poids très élevé la place loin derrière. Ce handicap est toutefois largement compensé par son style à nulle autre pareil. Il faut penser différemment au volant de cette voiture. Il faut profiter de l’environnement de conduite unique. L’intérieur est un endroit spécial avec une position de conduite unique et agréable. On voit tout le travail qui a été fait pour concevoir chaque détail. L’ergonomie n’est pas évidente avec le pavé tactile qui demeure un non-sens dans le monde automobile et le levier de vitesses électronique, semblable à celui de la Toyota Prius. Le coffre est très petit et les sièges arrière vont servir uniquement à mettre un surplus de bagages ce qui n’est pas une mauvaise chose si on tient compte du minuscule espace de rangement dans le coffre.

Conclusion

La LC 500 s’adresse à ceux qui veulent quelque chose d’unique sans courir après la performance pure. La LC est un état d’esprit beaucoup plus qu’une voiture de performance. Nous avons bien hâte de voir ce que cela va donner en modèle cabriolet.

Forces

Conception de l’habitacle exceptionnelle

Un vrai V8 atmosphérique sous le capot

Longue liste d’équipement de série

Faiblesses

Le pavé tactile frustrant

Espace de chargement limité dans le coffre et peu d’espace de rangement à l’intérieur

Pas aussi sportif et puissant que la concurrence

L’article Lexus LC 500 2021 – Sportive à sa manière est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires