Vingt ans de carrière artistique pour Patricia Marcoux

Vingt ans de carrière artistique pour Patricia Marcoux
Patricia Marcoux compte 20 ans de carrière artistique. Pour remercier tous ceux qui l'ont encouragée, la musicienne leur offre gratuitement son premier album réalisé en 2010 qu'ils peuvent visionner sur sa page YouTube. (Photo : gracieuseté)

C’est en pleine période d’incertitude face à notre nouvelle réalité mondiale liée à la pandémie à la COVID-19 que la violoniste Patricia Marcoux de Saint-Ferdinand a entamé sa 20e année de carrière dans le milieu artistique.

Ce sont 20 ans d’enseignement de musique et de spectacles à travers le Québec en solo ou avec divers artistes.

Une carrière qui prend un nouveau souffle

En décembre dernier, elle décide de ressortir un instrument qu’elle avait oublié dans ses tiroirs : son harmonica. Elle ne se doutait pas qu’un nouveau souffle s’annonçait pour elle avec cette initiative.

Patricia avoue avoir toujours été intriguée par cet instrument. «J’en avais déjà joué quand j’étais au cégep, mais pas beaucoup. C’est venu comme un appel de pouvoir continuer quelque chose que je n’avais jamais fini, si on veut.»

Elle s’est remise à pratiquer l’harmonica avec patience et détermination. Depuis janvier dernier, elle nous propose sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook différentes vidéos à l’harmonica avec lesquelles on peut très bien être observateur de son évolution et de sa grande persévérance.

En avril dernier, une de ses vidéos retient particulièrement l’attention du réputé harmoniciste d’Oxford au Mississippi, Adam Gussow, qui lui fait un bel éloge sur les réseaux sociaux en soulevant la sensibilité de son jeu musical.

«Ça m’a donné une belle tape sur l’épaule puisque cette visibilité inattendue m’a permis d’établir une collaboration musicale avec l’entreprise d’harmonicas, Seydel». L’entreprise allemande, qui commandite maintenant Patricia, est la plus ancienne compagnie d’harmonicas au monde ayant été fondée en 1847.

«J’aurais tant aimé avoir une telle reconnaissance avec le violon, mais voilà que ça se produit avec l’harmonica, un instrument qui me passionne tout autant. J’en suis très heureuse.»

D’autres défis

Plein de belles choses se sont ensuite enchaînées pour elle depuis. Deux harmonicistes connus au Québec, Jim Zeller et Guy Bélanger, l’ont aussi invitée à monter sur scène avec eux prochainement lors de l’un de leurs spectacles et à jouer deux pièces de blues à l’harmonica, un beau défi qu’elle a très hâte de relever dès que la situation avec la COVID-19 le permettra.

À la fin du mois de juillet, la musicienne fut également invitée par un professeur d’harmonica en Angleterre pour parler avec les élèves de celui-ci dans un cours qu’il donnait en ligne. Elle espère d’ailleurs avoir été une source d’inspiration pour ces derniers. «Ce fut une autre très belle expérience», de confier Patricia qui, depuis, a mis à son agenda d’améliorer son «anglais».

Cours en ligne

Patricia offre depuis quelques mois des cours de musique en ligne, qu’il s’agisse de violon, piano ou harmonica. «Avec la pandémie, ce sont les trois quarts de mes élèves qui ont choisi cette option pour continuer d’apprendre», explique-t-elle tout en mentionnant qu’elle continue aussi d’offrir les cours en présentiel. «C’est à leur discrétion», ajoute-t-elle précisant que toutes les mesures sanitaires sont respectées à son école qui est aussi à son domicile.

Le temps qu’elle économise aussi à ne plus préparer de spectacles sert bien sûr à la pratique de l’harmonica, mais aussi à réaliser des sessions de studio pour d’autres artistes à partir de la maison. Pour le moment, elle continue aussi de faire vibrer son violon principalement lors de cérémonies funéraires en attendant que la situation revienne à la normale.

Finalement, pour remercier tous ceux qui l’ont encouragée dans la dernière année, la musicienne leur offre gratuitement son premier album réalisé en 2010 (Mémoires) sur sa page YouTube.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires