Le Mont Apic se prépare en prévision de la nouvelle saison

Par Carol Isabel
Le Mont Apic se prépare en prévision de la nouvelle saison
Le Mont Apic se prépare en vue d'une nouvelle saison. Divers travaux d'excavation et de dynamitage ont été réalisés pour améliorer les pentes de certaines pistes. (Photo : gracieuseté)

Le Mont Apic de Saint-Pierre-Baptiste se prépare, comme à l’habitude, en prévision de la nouvelle saison. La station sera prête à accueillir les skieurs et planchistes dès que Dame Nature aura fait son œuvre pour recouvrir ses pistes d’une assez grande quantité de neige.

La station, comme toutes les autres ailleurs en province, a obtenu le feu vert de la santé publique.

Amorcée lors du bazar d’automne, la prévente d’abonnements de saison se poursuit maintenant, uniquement en ligne, sur le site de la station à l’adresse www.montapic.com et en cliquant sur l’onglet Billetterie. Le directeur général, Samuel Bradette, invite d’ailleurs les skieurs et planchistes à s’inscrire avant le 1er décembre pour profiter du rabais en vigueur durant cette période.

Il a également tenu à rassurer ceux qui se procureront un abonnement saisonnier qu’ils pourront compter sur la politique de remboursement sans risque de la station si jamais la saison dégénérait avec la situation liée à la COVID-19. «Cette politique nous permettra de rembourser les abonnés au prorata du nombre de journées qui seraient fermées.»

Nouveautés

La grande nouveauté pour la saison à venir est la mise en place d’un système d’éclairage pour le ski de soirée, un investissement de plus de 20 000 $ qui bénéficie aussi de commandites. «Des travaux sont actuellement en cours pour nous permettre d’éclairer les pistes 8, 9 et 10», a fait savoir M. Bradette qui assure que le tout sera fin prêt pour l’ouverture.

Les trois pistes seront éclairées le samedi soir à la suite d’un sondage mené sur Facebook. «Si la réponse est bonne, nous pourrions être tentés d’ouvrir une deuxième soirée», a indiqué le directeur général. Cette offre se conjugue à la glissade sur tubes qui est déjà éclairée.

«Nous avons également réalisé des travaux d’excavation dans plusieurs de nos pistes afin d’y changer les pentes pour qu’elles soient plus faciles à travailler et nous permettre d’ouvrir la station avec un minimum de neige», a ajouté M. Bradette. «Nous avons aussi réaménagé le parc à neige de la piste 10 et amélioré la pente-école.»

La station a procédé à d’autres ajouts en lien avec la COVID-19. «Nous avons construit une billetterie extérieure qui limitera les allées et venues à l’intérieur du chalet et nous avons aménagé différentes zones à l’extérieur, comme un coin feu notamment.»

Retour sur le bazar

M. Bradette a fait un retour sur le bazar tenu à la station lors des deux premiers week-ends d’octobre. «Ce fut notre meilleur bazar alors que nous avons réalisé des ventes totales de près de 40 000 $», a-t-il fait savoir incluant la vente d’équipements neufs et usagers, les abonnements de saison ainsi que les cours privés et du programme animaglisse.

«Nous avions instauré des zones de circulation et de désinfection. Tout a été fait de manière sécuritaire», a-t-il assuré.

Ce succès, il l’attribue, entre autres, à la clientèle régulière du Mont Apic qui vient se rééquiper, mais aussi au fait que la station mise sur de bons partenaires et peut offrir plus d’équipements sur place.

En terminant, le directeur général invite les amateurs de ski et de glisse à consulter le site Internet de la station au www.montapic.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires