Conor Frenette, le couteau suisse des Tigres

Par Matthew Vachon
Conor Frenette, le couteau suisse des Tigres
Conor Frenette (Photo : Denis Morin)

Choix de 3e tour en 2018, l’attaquant Conor Frenette a connu un bon début de saison chez les Tigres de Victoriaville. Avec sept points en quatre rencontres, il voit son émergence enlever de la pression sur le premier trio victoriavillois tout en continuant de remplir une panoplie de différentes missions pour l’équipe de Carl Mallette. 

En ce moment, le natif de Gatineau occupe un rôle sur le deuxième trio de l’équipe, sur l’avantage numérique et sur le désavantage numérique. Il est également utilisé pour les missions défensives en fin de partie. «Je n’ai pas changé mon style de jeu. Je suis le même joueur que l’an dernier. Je suis seulement arrivé vraiment prêt cette année. Nous avons eu un long été et je l’ai pris au sérieux. Je n’ai pas connu de relâchement», a fait valoir le numéro 61.

Il faut également mentionner que le trio qu’il complète avec Nicolas Daigle (quatre points) et Maxime Pellerin (deux buts) donne des résultats intéressants dans son ensemble, ce que n’a pas manqué de souligner Frenette. «Notre trio est excellent. Nous avons connu une excellente fin de semaine à Baie-Comeau. Nous attendions la fin de semaine suivante pour prouver que nous sommes en mesure de répéter nos belles performances, mais là, nous devrons attendre. Je crois vraiment que c’est le début de saison espéré pour l’équipe et pour moi également.»

Outre Frenette, s’il y en a bien un qui est satisfait du rendement du vétéran de 19 ans, c’est l’entraîneur-chef Carl Mallette qui ne se gêne pas pour l’utiliser un peu partout, tel un couteau suisse. «Sa plus grande qualité, c’est sa polyvalence. Je l’ai fait jouer à droite, à gauche, au centre, sur le premier, le deuxième et le troisième trio. Conor est le parfait exemple d’individu que tu n’as jamais assez dans une équipe. C’est un couteau suisse. Il se présente toujours, peu importe avec qui il joue. Il rend tout le monde meilleur depuis le début de l’année dans notre équipe. Conor montre l’exemple à sa façon. Je suis content pour lui.»

En mettant l’épaule à la roue plus régulièrement sur le plan offensif, Frenette viendra également enlever un peu de pression sur les épaules de la première unité composée de Brooklyn Kalmikov, Mikhail Abramov et Egor Serdyuk. Ceux-ci ont la responsabilité de produire offensivement soir après soir, mais le fait d’avoir du support des autres trios fait en sorte que les adversaires doivent se casser la tête un peu plus lorsque vient le temps d’affronter les Félins. «Si nous voulons avoir une équipe qui aspire au championnat, ça va prendre la contribution de tout le monde. Chaque joueur dans notre club se doit de donner son 100% chaque soir. Jusqu’à maintenant, je ne crois pas qu’il y a des joueurs qui ont connu un relâchement. Notre objectif est de gagner et tout le monde pousse dans la même direction.»

Depuis le début de sa carrière junior, Frenette totalise 61 points en 134 parties. Il a récolté 27 points à chacune de ses deux premières campagnes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires