OM Médiation : la façon la plus simple, facile et relaxe de se séparer

Publireportage
OM Médiation : la façon la plus simple, facile et relaxe de se séparer
(Photo : gracieuseté)

Depuis 2014, Me Annabelle Larouche s’est lancée, à temps complet, dans la médiation. Il y a quelques mois, elle a voulu prendre le virage Web avec son entreprise OM Médiation et lance ainsi une toute nouvelle plateforme de médiation familiale 100% en ligne, une première au Québec.

Quelques mois avant le confinement de mars dernier, elle avait eu cette idée et c’est en octobre que la conception de la plateforme a débuté. La crise de la COVID-19 lui aura permis de pratiquer, plus rapidement que prévu, la médiation à distance avec des résultats impressionnants et plusieurs avantages.

En effet, la médiation en cabinet implique des rencontres en présence physique. Ce qui nécessite de trouver des disponibilités qui conviennent aux deux parties ainsi qu’au médiateur. D’ailleurs, il faut trouver un médiateur, ce qui n’est pas chose aisée, particulièrement dans les régions. Ce dernier doit se situer à proximité du domicile des ex, ce qui peut être problématique, surtout si les ex ne résident pas dans la même ville ou région.

Même lorsque les étapes précédentes ont été franchies, certaines embûches demeurent. D’abord, les ex doivent se retrouver dans la même pièce, ce qui peut poser problème pour bien des gens puisque les émotions liées à une séparation, les frictions et le niveau de stress sont souvent très intenses. Grâce à son expérience, Me Larouche a fait le constat qu’une médiation totalement à distance comporte une multitude de points positifs pour les clients.

Un service à considérer

Depuis janvier 2016, en vertu du Code de procédure civile, il est obligatoire de considérer le recours aux modes alternatifs de prévention et de règlement des différends, comme la médiation qui permet aux personnes impliquées de trouver des solutions avec l’aide d’un tiers neutre et impartial. «Et elle est de plus en plus souvent ordonnée par le tribunal», note la médiatrice.

Autre avantage, la médiation familiale est plus économique que les recours devant les tribunaux. En plus, lorsque les ex ont ensemble des enfants à leur charge, le paiement des honoraires du médiateur est assuré, en grande partie, par le ministère de la Justice. En effet, les 5 premières heures sont gratuites pour une demande initiale et pour une révision, ce sont 2,5 heures qui sont gratuites.

«En médiation traditionnelle en cabinet, il n’est pas rare d’avoir besoin de plus d’heures que celles subventionnées pour faire le tour d’un dossier. Toutefois, en médiation à distance, comme je le fais depuis le confinement, les heures subventionnées par le gouvernement ont toujours été suffisantes. La plateforme d’OM devrait donc être nettement plus économique pour les utilisateurs.», fait-elle remarquer.

Durant le confinement, Me Larouche a constaté que les rencontres en ligne sont beaucoup plus efficaces.  Et maintenant, grâce à la plateforme d’OM Médiation, tout se fait en ligne, les clients n’auront donc plus à se déplacer pour régler les conséquences de leur séparation.

La nouvelle plateforme est simple, facile à utiliser et très accessible, ce qui devrait permettre à un grand nombre de couples vivants partout au Québec d’en bénéficier, où qu’ils soient et au moment de leur choix! Ils pourront avancer à leur rythme, au moment où ils sont disponibles et disposés. De plus, les médiateurs qui font partie de l’équipe d’OM pourront accompagner les clients qui leur sont désignés du début à la fin du processus, et ce, jusqu’à la rédaction des différentes procédures et au dépôt de celles-ci, le cas échéant.

L’objectif de la plateforme étant d’offrir une séparation clé en main aux clients d’OM, on retrouvera, d’ici fin octobre, une liste des professionnels les plus en demande dans le cadre d’une séparation. Des références seront offertes pour chacun d’eux. Parmi ces professionnels, courtier en assurance, courtier hypothécaire, agent d’immeuble, notaire, fiscaliste, spécialiste en enquête de crédit, évaluateur agréé, psychologue, psychoéducateur.

Me Larouche a trouvé sa voie avec la médiation familiale, un service qui donne des résultats grandement satisfaisants avec un taux d’entente oscillant entre 82% et 84%. Avec la plateforme d’OM, elle souhaite rendre la médiation familiale encore plus facile, simple et accessible.  Pour accéder à la plateforme, il suffit de se rendre au www.om-m.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires