Repêchage LNH : Iacobo, Element et Tourigny ignorés

Repêchage LNH : Iacobo, Element et Tourigny ignorés
Fabio Iacobo (Photo : Denis Morin)

Contrairement à la veille, où le Plessisvillois Mavrik Bourque a été repêché au 30e rang par les Stars de Dallas, aucun autre joueur ayant un lien avec Victoriaville et les environs n’a eu la même chance. Le gardien des Tigres Fabio Iacobo, l’attaquant victoriavillois de 20 ans Shawn Element et le défenseur de 18 ans Miguël Tourigny n’ont pas vu leur nom être réclamé à l’issue de l’encan 2020 de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Du lot, la plus grosse surprise est venue du côté du gardien Iacobo. Perçu par la Centrale de recrutement de la LNH comme le 7e meilleur gardien nord-américain de cette cuvée, Iacobo avait des chances tout à fait légitimes d’être repêché. Ses performances réalisées l’an dernier et en ce début de saison étaient pourtant convaincantes. Le gardien slovaque du Phoenix de Sherbrooke, Samuel Hlavaj, hautement dominant l’an dernier, a également subi le même sort. Il était répertorié comme le 3e meilleur gardien nord-américain.

Dans le cas d’Element, le fougueux attaquant en était à sa troisième année d’admissibilité. Certes, les chances qu’il soit sélectionné étaient moindres, mais certaines personnes croyaient qu’il en avait assez fait pour mériter pareil honneur. Capitaine des Eagles du Cap-Breton, Element tentera de poursuivre sur sa lancée de la dernière saison (62 points en 61 rencontres). Il est un candidat très sérieux pour signer un contrat en tant qu’agent libre au cours de la prochaine campagne.

Dans le cas de Tourigny, le défenseur victoriavillois a démontré de très belles choses pour le début de sa saison de 18 ans avec cinq points en deux rencontres. Son gabarit a assurément joué contre lui, mais si sa progression se poursuit de façon constante, il pourrait un jour lui aussi signer un contrat professionnel avec une formation de la LNH.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires