Bleu Jeans Bleu : cinq nominations à l’ADISQ

Par Manon Toupin
Bleu Jeans Bleu : cinq nominations à l’ADISQ
Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra, et Bleu Jean Bleu (Photo : gracieuseté)

Album de l’année, vidéo de l’année, spectacle de l’année, groupe de l’année et chanson de l’année, voilà les cinq catégories dans lesquelles on retrouve le groupe Bleu Jeans Bleu finaliste pour le prochain gala de l’ADISQ.

En entrevue téléphonique, le chanteur de la formation (originaire de Victoriaville) Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra, n’en revenait tout simplement pas. «C’est comme un coup de circuit et ça fait du bien parce que les bonnes nouvelles sont rares» a-t-il exprimé. C’est avec les autres membres du groupe, par Internet, qu’il a regardé le dévoilement des nominations et puisque le tout était décalé, il voyait la figure de ses acolytes changer, avant qu’il ne constate lui-même leur nom apparaître.

Pour lui, cette reconnaissance lui permet de confirmer que le groupe est parvenu à demeurer dans le portrait musical même en temps de pandémie. «Nous avons essayé des choses pour rester pertinents et dans la mémoire des gens», a-t-il mentionné.

Parmi celles-ci, il faut noter la vidéo «Le king de la danse en ligne», qui a mobilisé la population en avril et qui met en vedette des vidéos des gens qui dansent et qu’ils avaient envoyées. C’est d’ailleurs cette vidéo qui se retrouve en lice. Aussi, il y a l’adaptation de la chanson que tous connaissent déjà «Oublie pas ton sac», devenue «Oublie pas ton masque» très populaire depuis la mi-juillet, qui garde encore le groupe dans la mémoire de plusieurs.

Pour ce qui est du groupe de l’année, Bleu Jeans Bleu avait causé la surprise l’an dernier en remportant ce trophée, où il est encore nommé cette année en compagnie de 2 Frères, Kaïn, les Cowboys Fringants et les Sœurs Boulay.

On le retrouve également avec Jean Leloup, Loud, Alexandra Streliski et les Cowboys Fringants pour l’album de l’année (meilleur vendeur) avec Perfecto. Du côté du spectacle de l’année (auteur-compositeur-interprète), il côtoie Robert Charlebois (un monument, selon Mathieu), Les Hôtesses d’Hilaire, Loud et Alexandra Streliski.

Dans toutes ces nominations, Mathieu explique que son chouchou, s’il doit en avoir un, c’est celui du spectacle de l’année. «Le spectacle, c’est notre force et plusieurs comprennent notre projet en voyant le show», explique-t-il. D’ici aux deux galas, prévus pour le 28 octobre et le 1er novembre, Mathieu a bien l’intention de surfer sur cette vague causée par les multiples nominations.

Il est bien content que l’événement de reconnaissance ait tout de même lieu, même en format modifié, puisqu’il permet «de dire qu’on est encore debout». «C’est le fun de souligner quand même les bons coups», dit-il encore en ajoutant que même si c’est quétaine, le seul fait d’être en nomination était pour le groupe une belle réussite.

Un été quand même

Il a également expliqué que malgré tout, le groupe avait pu faire quelques spectacles au cours de l’été, avec le Musi-parc en particulier. Il y a également eu des prestations virtuelles et d’autres télévisuelles comme «Une chance qu’on s’a». «Dans le contexte, on a eu un été parfait. On a eu une vie de famille et des fins de semaine», a-t-il apprécié. Avant la pandémie, l’été devait être rempli de spectacles dans le cadre de la tournée qui se poursuit, tant bien que mal, et qui s’étirera jusqu’à la fin de 2021.

Actuellement, le calendrier de Bleu Jean Bleu est rempli. «Il faut voir ce qui reste et ce qui part», indique-t-il avec philosophie. Parce que depuis le mois de mars, les reports ou annulations sont fréquents et il faut s’y adapter, comme tout le monde. Cela fait en sorte que Mathieu Lafontaine commence à avoir en tête certaines idées qui pourraient bien devenir des chansons. «Je me suis retenu jusqu’à maintenant», termine-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires