Tensions à Maddington : un ex-candidat à la mairie s’engage à garder la paix

Tensions à Maddington : un ex-candidat à la mairie s’engage à garder la paix
Patrice Morin, ex-conseiller et ex-candidat à la mairie (Photo : Archives)

Ex-conseiller municipal et candidat à la mairie en novembre 2017, Patrice Morin, un résident de Maddington Falls, a contracté, en fin de matinée, lundi, un engagement à garder la paix en vertu de l’article 810 du Code criminel.

Cet engagement, qui ne constitue pas une accusation criminelle, est en lien avec un incident survenu au mois de février lors d’une séance du conseil municipal de Maddington Falls.

En signant l’engagement, M. Morin a reconnu que, par ses agissements, le plaignant, Fabien Pelletier, un conseiller municipal, a pu avoir raison de craindre de subir des lésions corporelles ou des dommages à sa propriété.

Cet engagement, d’une durée d’un an, comporte des conditions : il doit ainsi garder la paix et avoir une bonne conduite. Il lui est aussi interdit de communiquer directement ou indirectement avec le plaignant et les membres de sa famille. Il ne peut, non plus, se rendre à son domicile ni à son lieu de travail. Le juge Bruno Langelier de la Cour du Québec lui interdit également tous commentaires sur le plaignant dans les médias sociaux.

Par ailleurs, le Tribunal lui a imposé une interdiction de posséder des armes pour une période de deux ans. «Mon client avait une arme. Il n’irait plus à la chasse. Il n’a pas objection à ce qu’elle soit détruite», a fait valoir son avocat Me Ronald Robichaud.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires