Remis d’une blessure, Zachaël Turgeon veut faire sa place

Par Matthew Vachon
Remis d’une blessure, Zachaël Turgeon veut faire sa place
Zachaël Turgeon (Photo : Denis Morin)

Victime d’une sérieuse blessure au genou, l’attaquant de 17 ans Zachaël Turgeon a vu sa campagne 2019-2020 prendre fin abruptement. Malgré cette longue absence, suivie par le confinement lié à la COVID-19, le natif d’Amos a été en mesure de reprendre assez rapidement son rythme pour se tailler une place comme recrue chez les Tigres de Victoriaville. 

Cette réalisation n’est cependant pas une surprise majeure en tant que telle puisqu’à l’âge de 16 ans à peine, Turgeon était passé bien près de se tailler une place dans le vestiaire victoriavillois. L’organisation avait cependant jugé que, pour son développement, il devait retourner jouer dans le midget AAA avec les Forestiers d’Amos. «Je suis extrêmement content d’avoir pu faire l’équipe cette année. L’an dernier, j’avais pu montrer ce dont j’étais capable. J’ai cependant eu une opération au genou. De revenir au niveau où j’étais, peut-être même mieux encore, ça me rend très fier», a-t-il fait valoir.

En raison de cette blessure, il a donc été un peu moins d’un an sans jouer un véritable match compétitif avant de participer à la première rencontre préparatoire de l’équipe. «Quand la nouvelle est tombée, ça a été difficile. D’avoir connu un aussi beau camp à 16 ans, de retourner jouer midget AAA et de me blesser, c’était dur. Grâce au confinement, j’ai été en mesure de faire beaucoup de physiothérapie et d’entraînements. Huit mois sans jouer au hockey, ça n’a pas été évident, mais quand j’ai pu retourner sur la glace, j’étais prêt. Il n’y a pas eu un gros délai avant que je retrouve mon jeu.»

Turgeon concède cependant que l’intensité de la première semaine a été plutôt difficile pour son corps. Les efforts qu’il avait mis à l’entraînement ont cependant compensé pour la rouille qu’il avait pu accumuler dans les derniers mois. «Mes mains et mon patinage sont revenus rapidement, car j’avais pratiqué beaucoup lors de l’été, soit dès le mois de juillet. En arrivant ici, j’ai pu jouer mes premières parties avec contact depuis ma blessure. J’ai pu reprendre le rythme et l’intensité d’avant.»

Un rôle à définir

Le choix de 4e tour des Tigres en 2019 devrait se retrouver au sein d’une bataille à l’interne pour avoir droit à du temps de glace. En excluant Alexander Peresunko, qui est toujours en Ukraine pour le moment, il y a présentement 14 attaquants chez les Félins, mais seulement 12 places pour les rencontres. Turgeon devrait donc se retrouver dans une lutte avec des joueurs comme Loïck Daigle, Tristan Roy ou encore Nicolas Kingsbury-Fournier.

«Carl (Mallette) a dit vouloir une compétition interne. Je vais donc devoir mériter ma place dans l’alignement. C’est ce que je veux. Je vais vouloir monter mon niveau de jeu et m’améliorer match après match», a soutenu le patineur de 6 pieds et 170 livres.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des