Information à la population : les libéraux réclament plus de transparence

Communiqué
Information à la population : les libéraux réclament plus de transparence
Dominique Anglade (Photo : PLQ)

Dans le contexte de la rentrée parlementaire, la cheffe libérale Dominique Anglade demande au gouvernement caquiste plus de transparence en ce qui concerne l’information transmise à la population.

«Les prochaines semaines seront névralgiques pour le Québec. Contrairement à la première vague, le gouvernement a eu le temps d’anticiper, de se préparer et de travailler conjointement avec notre réseau de la santé et de l’éducation pour s’assurer que les Québécoises et les Québécois soient épargnés par ce virus toujours plus virulent. Maintenant, c’est au gouvernement de répondre et de démontrer qu’ils ont su entendre vos inquiétudes et nous prouver qu’ils ont pris en considération nos propositions concrètes. Nous devons absolument être prêts à affronter cet ennemi invisible qu’est la COVID-19», déclare Dominique Anglade en précisant que sa formation politique a plusieurs questions sur le protocole, le manque de directives pour le réseau de la santé et de l’éducation et sur les délais de dépistage alors que partout sur le territoire, une augmentation de cas positifs est observée.

«La situation actuelle est extrêmement particulière et est bien évidemment ressentie jusqu’à l’Assemblée nationale. Dans les circonstances, je crois qu’il est important que nous puissions faire notre devoir de législateurs afin de questionner le gouvernement, d’obtenir des réponses et d’avoir une certaine transparence dans les différentes actions qu’il prend pendant la pandémie. Pour la prochaine session, nous allons proposer de nouvelles façons de faire et de nouvelles idées modernes qui vont assurément faire contraste avec la façon de gouverner de François Legault et qui seront détaillées au cours des prochaines semaines. Plusieurs pièces législatives sont attendues et nous verrons les propositions du gouvernement, mais nous avions déjà des initiatives et des projets de loi que nous avions mis de l’avant durant la dernière session et nous allons demander de les mettre sur la table. Par exemple, celui sur les ratios infirmières-patients et celui qui proposait d’améliorer le soutien offert aux entrepreneurs et aux agriculteurs en matière de santé mentale, qui seraient plus que pertinents durant cette période extrêmement fragile pour le réseau de la santé», exprime de son côté André Fortin, leader de l’opposition officielle.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Yvon Desrosiers Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Yvon Desrosiers
Invité
Yvon Desrosiers

Faut avoir du front tout tour de la tête pour demander plus de transparence à ce gourvernement quand eux en avait pas du tout les libéraux,une moyenne chiasme a glandé.