5 millions $ pour les organismes qui viennent en aide aux victimes d’actes criminels

Par Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
5 millions $ pour les organismes qui viennent en aide aux victimes d’actes criminels
Simon Jolin-Barrette (Photo : CAQ)

Le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, annonce la mise en place d’un appel de projets extraordinaire de 5 000 000 $ afin de financer des projets permettant d’intervenir auprès des personnes victimes d’actes criminels. 

«Le contexte pandémique a exacerbé certaines situations préexistantes chez les personnes victimes d’actes criminels. Votre gouvernement a choisi d’investir cette somme pour soutenir les organismes partenaires qui offrent des services directs à ces personnes. Cette contribution vise à adapter les services dont les personnes victimes d’actes criminels ont besoin», indique Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et procureur général du Québec.

Le contexte pandémique lié au coronavirus a mis en lumière plusieurs besoins, notamment en ce qui a trait à la modernisation de l’accessibilité et de l’offre de services aux personnes victimes. Une somme exceptionnelle de 5 000 000 $, équivalant à la valeur des constats d’infraction délivrés dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire, sera ainsi versée au Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels.

Ces sommes serviront à financer divers projets en faveur d’organismes qui offrent des services directs aux personnes victimes d’actes criminels. Cela permettra aux organismes concernés de moderniser leurs services, leurs installations et leurs outils d’intervention dans le but d’offrir un soutien mieux adapté aux besoins de leurs clientèles.

L’appel de projets extraordinaire doit être lancé au cours des prochaines semaines.

Icimédias

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des