Histoire rocambolesque : une nouvelle accusation s’ajoute

Histoire rocambolesque : une nouvelle accusation s’ajoute
L'histoire rocambolesque a pris fin sur la rue des Roses dans le Domaine Colonial. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Un nouveau chef d’accusation d’avoir proféré des menaces a été porté, mardi, au dossier de Stéphane Larocque, l’individu arrêté en lien avec l’événement digne d’un scénario de film.

Pour le moment, le Victoriavillois de 44 ans demeure détenu. Son enquête sur remise en liberté a été reportée à mardi (8 septembre).

Stéphane Larocque a été épinglé par les policiers en fin de journée, le 24 août.

L’histoire a pris naissance par un vol de véhicule dans le stationnement du marché IGA Bellevue à Victoriaville.

La propriétaire de la voiture a confié au www.lanouvelle.net qu’un individu, armé d’un couteau, l’a forcée à sortir de son véhicule en la prenant par un bras. La dame a réussi à se déprendre, mais elle a été happée par le véhicule qui a reculé avant de prendre la fuite, empruntant le boulevard des Bois-Francs en direction nord.

La Sûreté du Québec a fait savoir que le véhicule en fuite a été impliqué dans une collision à l’intersection du boulevard Pierre-Roux Est. Les malfaiteurs ont poursuivi leur route avant d’être localisés sur la rue des Roses où une poursuite a été enclenchée sur une distance d’environ un kilomètre.

Les policiers ont retrouvé le véhicule dans une entrée privée. Ils ont procédé à l’arrestation du passager, un homme de 24 ans qui prenait toujours place dans la voiture.

Le conducteur, lui, a été arrêté dans la cour arrière de la résidence. Juste avant, il avait fait irruption dans la maison, sans doute pour tenter de se cacher, causant ainsi l’émoi chez les résidents.

Stéphane Larocque fait face à plusieurs chefs d’accusation, à savoir vol qualifié, conduite dangereuse, conduite avec les capacités affaiblies, délit de fuite, introduction par effraction dans une maison d’habitation, vol d’une bouteille d’alcool à l’épicerie, menaces et bris de probation.

Quant au passager, il a été relâché par les policiers en vue de comparaître ultérieurement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires