La motivation scolaire des jeunes à la hausse pour la rentrée

Communiqué
La motivation scolaire des jeunes à la hausse pour la rentrée
(Photo : depositphotos)

À l’aube de la rentrée scolaire, l’organisme Academos a procédé à une vaste consultation de jeunes Québécois afin de connaître leur niveau de motivation scolaire. Ce sont plus de 1000 jeunes âgés de 14 à 30 ans et issus de partout au Québec qui y ont répondu en ligne. Un exercice semblable, réalisé au printemps, sonnait l’alarme sur une baisse de motivation majeure causée principalement par le confinement et la fermeture des écoles en raison de la pandémie de COVID-19.

Fort heureusement, les répondants se font bien plus optimistes qu’au printemps, avec un niveau de motivation qu’ils évaluent actuellement à 7,1/10 en moyenne. Plus de 65 % des répondants l’estiment même à 7/10 et plus. Sur une échelle de 0 à 10, 0 étant « aucunement motivé » et 10 étant « extrêmement motivé », la motivation scolaire moyenne des jeunes était passée de 7/10 avant le confinement à 4,1/10 en mai, alors que les écoles étaient fermées. La motivation scolaire des jeunes Québécois semble donc être revenue au même niveau qu’elle l’était avant la pandémie.

« Nos jeunes font preuve d’une résilience impressionnante et particulièrement cette année. Même dans le contexte d’incertitude que nous vivons, ils sont prêts à se retrousser les manches pour atteindre leurs buts. Ces résultats me motivent encore plus à les appuyer en mettant à leur disposition des outils pour leur permettre de s’épanouir et d’atteindre leur plein potentiel », a dit Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins et parrain d’Academos.

« Bien que la motivation scolaire des étudiants ait été fortement ébranlée au printemps dernier par la fermeture des écoles, les jeunes semblent généralement enthousiastes et optimistes face à la rentrée scolaire atypique qui les attend. Toutefois, comme le monde scolaire ne sera plus exactement comme il l’était avant la pandémie, il est plus important que jamais de poursuivre nos efforts tous ensemble afin de nous assurer que les jeunes demeureront motivés tout au long de l’année », a souligné Catherine Légaré, présidente-fondatrice d’Academos.

Des inquiétudes toujours présentes

Malgré des résultats encourageants, les jeunes sondés par Academos expriment tout de même beaucoup de stress et d’anxiété liés à leur retour sur les bancs d’école.

« Je me sens un peu stressée, car je ne sais pas trop comment la rentrée et l’école vont se passer. »

« Je suis enthousiaste face à ma première rentrée universitaire, mais tout de même un peu stressé concernant le développement de ma vie sociale, puisque mes cours sont en ligne. »

« Je pense qu’à cause de la pandémie, les cours vont se dérouler très différemment qu’avant, cependant je n’ai pas de doute que l’école va mettre de bonnes mesures en place qui n’affecteront pas nécessairement la rentrée scolaire. Ce sera juste différent! »

« Un peu inquiète mais prête à travailler fort! »

« La rentrée scolaire sera différente cette année, mais tout aussi déterminante pour l’avenir de nos jeunes. Soyons là pour eux, écoutons-les et encourageons-les! Soyons à la hauteur de leurs rêves et faisons preuve d’une grande flexibilité pour encore mieux les épauler dans leur cheminement scolaire », a ajouté Guy Cormier.

Mieux équipés pour faire face à un possible deuxième confinement

Si les écoles devaient fermer à cause d’une deuxième vague de COVID-19, 54 % des sondés se sentiraient mieux équipés pour poursuivre leurs études de la maison que lors de la première vague, contre 23 % qui ne considèrent pas être mieux outillés qu’au printemps.

Parmi les facteurs qui pourraient les aider à demeurer motivés, les répondants ont nommé le fait de sentir que leurs études actuelles seront utiles à leur profession future (54 %), avoir accès à des façons d’apprendre plus amusantes et intéressantes (47 %) et avoir des objectifs clairs à court terme (45 %). Ils estiment également que le manque d’information sur la rentrée (57 %) et l’anxiété face à l’avenir (53 %) pourraient avoir une influence négative sur leur motivation scolaire.

Puisque avoir un projet professionnel qui donne du sens à leurs études est un facteur important de motivation scolaire pour les jeunes, Academos aide chaque année plus de 22 000 nouveaux jeunes dans leur choix de carrière en leur permettant de dialoguer gratuitement avec des professionnels passionnés par leur métier. Sur l’application d’Academos, plus de 3000 mentors sont disponibles pour répondre aux questions des jeunes de 14 à 30 ans.

Par ailleurs, afin de donner une dose de motivation et d’inspiration aux jeunes Québécois, Academos organisera cet automne une grande tournée virtuelle des écoles secondaires et des cégeps. Lors de cette tournée, deux humoristes bien connus des jeunes animeront chacun une conférence virtuelle sur leur parcours scolaire et professionnel. Tous les détails seront dévoilés sur les réseaux sociaux d’Academos le 9 septembre prochain.

Le sondage s’est déroulé en ligne du 18 au 20 août 2020. Pour plus d’informations sur la méthodologie et l’échantillon, cliquez ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires