La CDC de l’Érable trouve preneur pour son édifice

Par Carol Isabel
La CDC de l’Érable trouve preneur pour son édifice
L'édifice de l'avenue Trudelle, appartenant à la Corporation de développement communautaire (CDC) de l'Érable, a été vendu. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Deux ans après avoir été mis en vente, l’édifice de la Corporation de développement communautaire (CDC) de l’Érable, situé au 1470, de l’avenue Trudelle à Plessisville, a finalement trouvé preneur. On ne connaît toutefois pas la valeur de la transaction.

C’est un groupe de quatre investisseurs de la région de L’Érable (deux personnes de Lourdes et deux de Saint-Ferdinand) qui s’est porté acquéreur du bâtiment de deux étages communément appelé la Place Chanoine A. Boulet.

Voilà l’un des dossiers que Caroline Moreau s’est réjouie d’avoir réglé avant de laisser ses fonctions de directrice générale, elle qui se retrouve maintenant à l’emploi de la MRC d’Arthabaska comme directrice du développement des communautés.

Un édifice qui a accompli sa mission initiale

«L’objectif pour la CDC d’acquérir ce bâtiment en 1992 était de lui permettre d’offrir des locaux à peu de frais aux organismes communautaires et d’être un levier pour leur développement en attendant qu’ils consolident leur financement et ne se trouvent un autre logis. Nous pouvons aujourd’hui dire que l’édifice a rempli sa mission», de souligner Mme Moreau.

Dans une période où les nouveaux groupes communautaires se font beaucoup plus rares, l’ex-directrice générale ajoute que l’édifice ne pouvait plus remplir sa mission initiale et que la CDC n’avait d’autre alternative que de s’en départir. «Ce n’était pas le rôle de la CDC de jouer au promoteur immobilier pour tenter de combler les locaux devenus vacants.»

Pour ce qui est de la CDC, celle-ci continuera d’occuper ses locaux dans l’édifice de l’avenue Trudelle jusqu’en juin 2021, au plus tard, le temps qu’elle se relocalise dans des bureaux mieux adaptés à ses besoins.

La Société Saint-Vincent-de-Paul, qui occupe le demi-sous-sol de l’édifice de deux étages, et l’organisme Droits Devant Érable pourront continuer d’y exercer leurs activités tout comme la SAAQ (Société de l’assurance automobile du Québec), les nouveaux propriétaires ayant la volonté de respecter les baux en vigueur et de continuer la location de locaux et d’attirer de nouveaux projets.

Notons que le bâtiment de la Place communautaire Chanoine A. Boulet avait entièrement été déménagé en novembre 2011, passant du 1504, de la rue Saint-Calixte au 1470, de l’avenue Trudelle à l’arrière du presbytère sur un terrain que la CDC de l’Érable avait acquis de la Fabrique Sainte-Marguerite-d’Youville pour satisfaire les besoins d’expansion de la résidence pour personnes retraitées La Providence.

L’évaluation municipale de l’édifice de la CDC de l’Érable et du terrain se chiffre à quelque 300 000 $. L’organisme communautaire n’avait plus d’hypothèque sur le bâtiment de 6300 pieds carrés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires