L’eau du robinet reste potable, malgré son goût désagréable

L’eau du robinet reste potable, malgré son goût désagréable
(Photo : Archives)

La Ville de Plessisville a tenu à rassurer sa population à l’effet que l’eau du robinet demeure potable à la consommation et qu’il n’est pas nécessaire de la faire bouillir avant de la consommer, malgré son goût et son odeur désagréables.

Le maire Mario Fortin a indiqué lors de la dernière séance publique du conseil que plusieurs résidents lui avaient fait part de leurs inquiétudes à ce sujet au cours des derniers jours. La Ville n’a d’ailleurs pas mis de temps à réagir en avisant ses citoyens de la situation par un message téléphonique automatisé.

«Les grosses chaleurs et les gros orages que nous avons eus cet été sont à l’origine de la formation d’algues dans la rivière Bécancour où nous puisons notre eau et qui lui donnent ce goût et cet odeur désagréables. Heureusement, ce n’est pas dangereux pour notre santé», de poursuivre le maire.

«Notre équipe de l’hygiène du milieu fait tout ce qu’elle peut pour essayer d’enrayer la problématique qui pourrait cependant persister pendant plusieurs semaines», prévient M. Fortin. «Nous n’avons pas de solution miracle. Nous ne pouvons pas débrancher l’eau de la rivière Bécancour pour nous brancher ailleurs. Il n’existe pas non plus de pastille magique pour remédier à la situation. Il va falloir vivre avec ça, le temps qu’il faudra.»

D’autres municipalités, puisant également leur eau dans la rivière Bécancour, vivraient la même problématique que la Ville de Plessisville, a aussi mentionné le maire Fortin. «Le problème vient de la rivière et n’a rien à voir avec les tuyaux.»

La directrice générale, Justine Fecteau, explique que des produits, qui ne sont pas nocifs pour la santé, sont ajoutés dans l’eau par l’équipe de la Ville pour absorber autant faire que peu l’odeur et le mauvais goût.

Elle indique aussi que l’utilisation à la maison d’un système de filtration au charbon (comme un pichet de type Brita) peut contribuer à contrer la problématique.

Enfin, le maire suggère aux résidents de faire refroidir leur eau au réfrigérateur avant de la consommer, ce qui aurait également pour effet de diminuer l’odeur et le goût en la refroidissant.

«Nous savons que ce n’est pas évident et que personne n’aime boire de l’eau qui ne goutte pas bonne. Nous souhaitons juste que ça puisse se régler le plus rapidement possible», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires