Notre système de santé est très malade et trop souvent inaccessible

Lettre ouverte
Notre système de santé est très malade et trop souvent inaccessible
(Photo : Archives)

En voici un exemple : notre garçon éprouve de grosses douleurs au pied. Les médicaments usuels pour soulager la douleur et autres soins ne sont pas efficaces.  Travailleur manuel, impossible pour lui de retourner au travail. Son médecin traitant est en vacances et pratique chez lui, à l’extérieur de Victoriaville. Notre fils ne peut fournir un document à son employeur de son incapacité, ni faire de demande à l’assurance-emploi  pour maladie, ni faire une demande à la Cnesst si nécessaire. TOUT CELA PARCE QU’IL N’EST PAS POSSIBLE DE RENCONTRER UN MÉDECIN.

Tentatives pour obtenir des soins le 16 août 2020 : Appel aux cliniques médicales pour obtenir une consultation.  Impossible d’obtenir un rendez-vous puisqu’il a un médecin de famille.  On lui conseille de se rendre à l’urgence.

(17 août 2020)  Voilà qu’à cet endroit ON REFUSE DE L’INSCRIRE à cause de la Covid. C’est inacceptable : l’urgence d’un centre hospitalier est le dernier recours pour obtenir un diagnostic et un traitement! Appel au 811.  Suggestion : Consulter Bonjour santé.  Ces ressources sont d’aucune utilité. À la Clinique Médicale du Grand Boulevard,  impossible  d’obtenir un rendez-vous parce que son médecin de famille ne pratique pas à cette clinique.  À Clinique Familiale d’Arthabaska, de nouveaux patients ne sont pas acceptés.  À la Clinique Médicale Notre-Dame, exclusivement des consultations téléphoniques ou téléconsultations.  Autre suggestion d’info-santé : retourner à l’urgence.  Dans la même journée, les mêmes directives s’appliquent sûrement…

Qu’arrive-t-il au travailleur qui se retrouve sans aucun revenu parce que momentanément incapable de travailler?  Nous avons l’impression que la COVID a le dos très large par les temps qui courent. Nos « anges gardiens » aiment bien vanter la qualité de leurs soins mais encore faut-il les obtenir; devons-nous avoir la COVID pour obtenir des soins médicaux? D’où viennent ces décisions sans queue ni tête privant des malades de diagnostic et de soins?  Faudra-t-il s’adresser aux médecins vétérinaires pour pallier cette lacune?

Je n’ai pas de médecin de famille et je ne ferai pas de démarche pour en obtenir un, puisque d’après ce que j’ai compris, on peut obtenir une consultation sans trop de délai à une clinique si on en a pas.

Marielle Cyrenne

Partager cet article

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Alain Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Source link […]

Alain
Invité
Alain

Ce comportement de la part du département de soins pour urgence d’Arthabaska révèle des carences directionnelles et administratives totalement inacceptables et démontrent une fois de plus un manque de respect honteux envers l’individu requérant des soins médicaux. La COVID ne devrait pas servir d’excuses pour empêcher l’obtention de soins dans la région des Bois-Francs car depuis le début de la pandémie ils sont demeurés à un niveau très bas. Vraiment incompréhensible que de telles situations surviennent et que fait-on avec nos droits légitimes soient ceux pour obtentions de soins lorsque ceux-ci sont requis?

Alain

Alain
Invité
Alain

Totalement inacceptable de faire subir à une personne qui requiert des soins médicaux d’être traité de la sorte d’autant plus que la COVID n’est pas une menace présentement car le nombre de cas est mineure. Qu’arrive-t-il avec les droits de la personne? Il est vrai que notre système de santé est plein de lourdeurs administratives et qu’on a du mal à savoir d’où viennent les directives.
Alain T