Départ des médecins : un comité de survie formé à Daveluyville

Départ des médecins : un comité de survie formé à Daveluyville
Le président du comité, Jean-Claude Bourassa (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Un comité de  survie vient de voir le jour à Daveluyville afin d’assurer le maintien d’un service médical menacé depuis l’annonce du départ des médecins vers un nouveau groupe de médecine de famille (GMF) à Princeville.

La formation de ce comité de survie s’inscrit dans les démarches entreprises par les municipalités participantes d’Avenue santé Bois-Francs, à savoir Daveluyville, Maddington Falls, Saint-Rosaire, Saint-Valère, Saint-Samuel et Sainte-Clotilde-de-Horton.

Les élus de ces municipalités ont adopté une résolution et entrepris de faire des représentations auprès des autorités compétentes (CIUSSS MCQ) afin de maintenir en place leur clinique médicale.

Une comité a été formé pour assurer survie de la clinique Avenue Santé Bois-Francs Photo www.lanouvelle.net – Archives

«Le comité a été créé pour coordonner les représentations. Il aura comme mandat de mettre en place un service médical dès le départ des médecins et déploiera tous les moyens possibles afin d’atteindre cet objectif louable et essentiel au maintien des services à la population qui atteint plus de 10 000 citoyens», indique Jean-Claude Bourassa, président du comité formé aussi de la présidente d’Avenue santé Bois-Francs, Julie Ricard, du maire de Daveluyville, Ghyslain Noël, du conseiller municipal de Maddington, Gaétan Légaré et du représentant de Saint-Samuel, Grégoire Bergeron.

Le comité de survie tient à rassurer les usagers de la clinique que leurs dossiers demeurent actifs et qu’ils pourront toujours conserver et consulter leur médecin dans la nouvelle clinique en construction à Princeville.

Une clinique qui pourrait ouvrir ses portes quelque part vers la fin du mois de novembre.

Le président du comité, Jean-Claude Bourassa, précise que la population sera tenue informée tout au cours du processus de l’avancement des démarches. «Nous souhaitons pouvoir annoncer rapidement la survie de notre clinique médicale», conclut-il.

 

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
FremichMichel grenier Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michel grenier
Invité
Michel grenier

Ils veulent fermer toutes les petites villes. ? Quels est leurs problèmes ?

Fremich
Invité
Fremich

Belle action! Mais je me questionne à savoir comment pourrait survivre leur clinique après le départ des quatre médecins, en place présentement, et qui eux ne voient pas comment pourrait survivre cette clinique. S’il n’y a pas de relève en vue présentement , pourquoi y en aurait-il dans les années à venir? Je crois que c’est bien de vouloir s’accrocher mais à un moment donné il faut savoir lâcher prise.