«Il faut protéger nos cimetières» – Nancy Shaink

Par Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
«Il faut protéger nos cimetières» – Nancy Shaink
Nancy Shaink (Photo : Archives)

En lien avec la récente annonce de la ministre de la Culture, Nathalie Roy, concernant l’investissement de 15 millions $ sur 62 bâtiments religieux et trois orgues, Nancy Shaink voudrait que l’on n’oublie pas le patrimoine culturel à caractère religieux que constituent les cimetières. Pour la spécialiste du domaine au Centre-du-Québec depuis 25 ans, il s’agit là d’une façon de valoriser ces lieux parfois négligés, où l’on retrouve souvent des trésors de notre histoire.

«Au Centre-du-Québec, j’ai visité environ 80% des cimetières. En majorité, ces lieux appartiennent aux fabriques ou à des corporations conçues pour s’en occuper. Leur principal mandat est de s’occuper que les gens soient enterrés. Leur mission n’est pas nécessairement de s’assurer de la valorisation de ces lieux-là. La plupart sont des bénévoles et il y a souvent de la méconnaissance de ce qu’ils ont dans leur cimetière», explique la femme qui s’est fait connaître en offrant des animations visant la promotion de l’art funéraire, sa diffusion et la familiarisation des gens à ce patrimoine souvent méconnu.

«Par exemple, à Saint-Norbert, on retrouve un monument du sculpteur Alfred Laliberté. Dans d’autres cas, on retrouve des types de monuments très rares. Il y en a un en bois à Victoriaville et un autre à Sainte-Sophie, Drummondville et Sainte-Clotilde. Parfois, ce sont des croix en métal ou en fer forgé», rappelle Nancy Shaink qui s’inquiète également du manque de bénévoles et de relève dans le domaine de l’entretien des cimetières.

Mais il demeure que c’est le manque de ressources financières des organisations religieuses qui pose le plus grand problème. «Avec l’annonce de la ministre Nathalie Roy, il y a de l’argent qui descend dans les communautés, mais c’est pour le plus urgent concernant les bâtiments. Est-ce qu’un jour les cimetières pourraient devenir de responsabilité municipale? On le voit en Europe. Les municipalités auraient ainsi accès à d’autres leviers financiers pour faire des projets à caractère historique et culturel, comme la préservation et la valorisation d’un cimetière», expose-t-elle.

Icimédias

Partager cet article

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Pourquoi ???Nancy ShainkDaniel LaplanteFremichQuestion Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Suzanne Pellerin
Invité
Suzanne Pellerin

C’est une sensibilisation à faire auprès des élus, effectivement. Merci de publier un article à ce sujet.

Nancy Shaink
Invité
Nancy Shaink

Merci de votre commentaire… la sensibilisation se fait progressivement… et ce depuis plusieurs années… Bonne journée!

Question
Invité
Question

C’est très bien de conserver les monuments du passé qui cachent des trésors ,mais il y avait un ville qui s’appelait Arthabaska qui elle aussi refermaient des trésors qui ont fait partie de l’histoire de cette ville aussi de l’histoire de Canada et de la province ,alors Mme Shaink ,vous personnellement qu’avez vous fait pour empêcher la ville de nous ( crisser ) dehors ,alors allez vous demander à la ville de respecter aujourd’hui l’âge de cette nouvelle ville qui a environ 28 ans et non 159 comme on se plaît à dire ,quand on pense que cette ville a… Read more »

Nancy Shaink
Invité
Nancy Shaink

Merci de votre commentaire… cependant la valorisation de l’art funéraire et ses symboles n’est pas une question en lien direct avec la politique ou les fusions désirées ou non des municipalités… Vous devez savoir que l’une des visites que je fais se réaliser au cimetières St-Christophe d’Arthabaska et que plusieurs notables enterrés y sont valorisés dont plusieurs d’Arthabaska ou Arthabaskaville… Pour le reste… il s’agit de cogner aux portes de la municipalité… ce qui n’est malheureusement pas mon rôle… Je vous souhaite une belle journée….

Pourquoi ???
Invité
Pourquoi ???

Vous devez vous rappeler lors de la visite au cimetière d’Arthabaska vous êtes devant la pierre tombale du peintre Suzor Côté et vous déclarez ,peintre natif de la région ,alors pourquoi ne pas avoir dit natif d’Arthabaska ..???

Fremich
Invité
Fremich

vous marquer un bon point Mme Shaink! »

Nancy Shaink
Invité
Nancy Shaink

Merci de votre commentaire…

Daniel Laplante
Invité

Le site http://www.repertoiredesdefunts.com a une mission identique. La centralisation des données du Patrimoine Funéraire et sa mise en valeur. Invitez les cimetières à ce joindre au répertoire et ainsi bénéficier de tous ses avantages.

Nancy Shaink
Invité
Nancy Shaink

Merci de votre commentaire… oui votre projet est l’un des projets qui valorisent certains aspects du cimetière… principalement des aspects généalogiques… Mon expertise est davantage dans leur valorisation et la mise en valeur de leurs trésors et des éléments inconnues qu’on y retrouve… des missions complémentaires certes…