Disparition du GMF à Daveluyville : explications du CIUSSS

Par Claude Thibodeau
Disparition du GMF à Daveluyville : explications du CIUSSS
Les médecins délaisseront la clinique de Daveluyville. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Les autorités du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec voient d’un bon oeil la mise en place, à Princeville, d’un nouveau groupe de médecine de famille (GMF), ce qui conduit toutefois à la disparition du GMF de Daveluyville.

Ce sont les médecins eux-mêmes qui ont présenté leur projet au CIUSSS MCQ. «Nous avons été informés de la fusion du GMF de Daveluyville avec celui de Princeville et du déménagement éventuel des services à Princeville. Les médecins des deux GMF ont recommandé cette nouvelle organisation au département régional de médecine générale (DRMG), qui a entériné cette décision le 23 juin. Nous croyons que c’est positif», a commenté Kellie Forand, agente d’information au CIUSSS MCQ.

Le DRMG, constitué de l’ensemble des médecins de famille de la région, a la responsabilité de définir et de proposer tout projet concernant la dispensation des services médicaux régionaux. Le CIUSSS voit dans ce projet plusieurs avantages. «Il permettra d’améliorer le recrutement de nouveaux médecins, de maintenir les services médicaux sur le territoire, d’offrir des heures de service plus étendues, de donner accès à plus de ressources professionnelles et de bénéficier de nouvelles installations», a fait valoir Mme Forand.

La porte-parole explique que le CIUSSS a pour objectif d’assurer des services médicaux dans chacun des territoires, dans chaque réseau local de santé (RLS). «On s’assure d’un nombre suffisant de médecins pour répondre aux besoins des populations. Et ce qu’on vise, c’est une pérennité des services», a souligné Kellie Forand.

Dès le 1er octobre, le nouveau GMF de Princeville verra le jour, celui de Daveluyville aura disparu. Mais les médecins continueront de dispenser les services à la clinique daveluyvienne jusqu’au déménagement en sol princevillois. Aucune date n’a encore été précisée, mais on s’attend à ce que la nouvelle clinique de Princeville, en construction sur la route 116 à côté de la Rôtisserie Fusée, ouvre ses portes quelque part vers la fin novembre.

Le départ des médecins de Daveluyville déplaît aux élus des six municipalités propriétaires du bâtiment abritant la clinique médicale. Des représentants du CIUSSS MCQ ont entrepris des démarches avec le maire de Daveluyville, Ghyslain Noël, pour entendre ses préoccupations et lui expliquer les avantages de ces changements.

Des changements dont la clientèle du GMF de Daveluyville a été informée. La clientèle, assure le CIUSSS, continuera d’être prise en charge dans la nouvelle clinique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Gobeil
Michel Gobeil
5 mois

À lire cet article, on aurait presqu’envie de croire que tout s’améliore dans notre système de santé. Qu’on les appelle porte-parole, représentant ou agent d’information; c’est toujours pareil. C’est consternant de voir la facilité avec laquelle ces gens savent arranger la vérité de façon à ce qu’il n’y ait que du positif qui en ressorte. On ne parle jamais des conséquences de la contrepartie.

Qu’il soit bien clair que ce commentaire n’est pas une critique à l’endroit de la décision des 4 médecins. On peut les féliciter d’au moins avoir vraiment essayé.

Madeleine Nantais
Madeleine Nantais
3 mois

C’est bizarre que personne ne souligne combien d’années cette bâtisse servant de Clinique médicale de Daveluyville était désuète, malgré que les médecins payaient leur loyer pour y travailler ! Pourquoi ces élus des 6 municipalités propriétaires n’ont-ils pas procéder à des rénovations bien avant ? Les médecins y travaillaient dans cet espace, sans évier dans les bureaux des médecins, sans espace acceptable pour ces professionnels. Pourquoi ces élus des 6 municipalités propriétaires de la Clinique médicale de Daveluyville ne remarquaient pas l’espace anormal, restreint pour accueillir la clientèle ? Pourquoi ces élus des 6 municipalités propriétaires de la Clinique médicale de Daveluyville ont loué la partie avant à un restaurant, avec toutes les odeurs perçues dans la Clinique médicale ? Pourquoi ont-ils, il y a pas si longtemps, loué la partie avant à un marché aux puces ? Un moment donné, pensez-vous que ces médecins appréciaient les locataires d’à-côté ? C’était vraiment pas sérieux Messieurs, Mesdames les élus. Dans la vie, on a ce qu’on mérite…