Miguël Tourigny bénéficie de la confiance de l’Armada

Par Matthew Vachon
Miguël Tourigny bénéficie de la confiance de l’Armada
Miguël Tourigny (Photo : Denis Morin)

Depuis qu’il est arrivé chez l’Armada de Blainville-Boisbriand au milieu de la saison 2018-2019, le défenseur victoriavillois Miguël Tourigny a occupé un rôle de premier au sein de la troupe laurentienne.

Habile patineur qui parvient à faire sentir sa présence en zone offensive, Tourigny a vu sa production augmenter et son différentiel grimper également. Il a ainsi obtenu 30 points et une fiche de +2 au cours de la dernière campagne comparativement à 12 points et un différentiel de -29 lors de sa première demi-saison dans le circuit Courteau. «J’ai été assez satisfait de ma saison, car j’avais beaucoup de temps de glace. J’étais utilisé à toutes les sauces par l’équipe. J’ai été heureux du rôle qui m’a été donné. Le rendement de l’équipe m’a également satisfait. Elle était bien classée et nous, les joueurs, jouions bien», a-t-il analysé.

Cette progression s’explique notamment par la grande confiance que lui vouent l’Armada et son entraîneur-chef, Bruce Richardson, eux qui n’ont pas hésité à donner lui offrir des responsabilités importantes. «L’Armada m’a beaucoup utilisé en avantage numérique et même en désavantage numérique. Les entraîneurs m’ont donné plus de chances en défensive. Oui, ils savent que je suis un défenseur offensif, donc ils m’ont fait confiance sur l’attaque massive. Je réalise bien que l’Armada me donne les chances de me faire valoir.»

Cela permet donc à l’ancien des Estacades de Trois-Rivières d’entrevoir sa saison de 18 ans avec optimisme sur le plan individuel. Tourigny a d’ailleurs tout mis en œuvre pour continuer de prendre de la masse musculaire, malgré le confinement. «Je veux encore augmenter le niveau de mon jeu. Je veux l’amener à l’échelon supérieur. Je veux être plus dominant, être plus mature. J’aimerais devenir un joueur dominant. […] En ce moment, je suis au cœur d’un programme avec mon entraîneur privé et je vois les résultats. Je prends de la masse musculaire et mon corps se renforce. Ce n’est pas encore fini, mais je suis satisfait de mes progrès jusqu’à maintenant», a expliqué celui qui travaille à la ferme familiale pendant l’été.

Pour ce qui est de l’Armada dans son ensemble, cette équipe s’avère énigmatique et surprenante en quelque sorte. L’an dernier, la troupe laurentienne a liquidé des joueurs clés sur le marché des transactions, dont le défenseur Samuel Bolduc, mais ça ne l’a pas empêché de finir en tête de la division Ouest. Depuis, les vétérans de 20 ans Antoine Demers, William Cyr, Yann-Félix Lapointe et Émile Samson ont vu leur aventure dans le junior majeur prendre fin, ce qui correspond à d’importantes pertes. Cela dit, avec les éléments encore en place au sein de cette formation, il n’est pas inimaginable de voir les protégés de Bruce Richardson se battre dans le haut du peloton. C’est du moins ce que laisse entendre Tourigny. «Nous avons un bon noyau de joueurs et il y a une belle chimie dans la chambre. Tout le monde s’entend bien. Je crois que nous serons en mesure de causer plusieurs surprises dans le circuit lors de la prochaine saison.»

L’attaquant de 20 ans Luke Henman, capitaine et joueur repêché par les Hurricanes de la Caroline en 2018, sera le fer de lance de l’attaque chez l’Armada. Il sera notamment appuyé par le Russe Yaroslav Likhachev. En défensive, Tourigny sera à nouveau le quart-arrière de la relance et de l’attaque massive. Devant le filet, la situation sera intéressante alors qu’Olivier Adam devrait logiquement prendre la position de tête. «Il n’y a pas que moi dans notre défensive. Il y a de bons défenseurs comme Samuel Desgroseilliers, Simon Lavigne, Nathan Lavoie et Gabriel Jackson. Nous avons vraiment une bonne brigade défensive, donc je suis très confiant de ce côté.»

Il sera intéressant de voir si le gardien Devon Levi, un espoir bien en vue pour le repêchage de la LNH 2020, débarquera à Blainville. Levi est attendu à l’Université Northeastern dans la NCAA, mais la crise sanitaire actuelle pourrait forcer l’annulation ou le report des activités du circuit collégial américain. Si tel est le cas, Levi, qui est natif de Dollard-des-Ormeaux, pourrait envisager de se joindre à l’Armada, équipe qui l’a repêché en 2017. Il figure d’ailleurs sur la liste de pré-saison de l’Armada. Il s’agirait d’un ajout considérable pour la bande de Bruce Richardson si tel devait être le cas.

Des discussions avec des équipes de la LNH

Admissible pour la première fois au repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), Tourigny a confié que son agent et lui avaient eu de nombreuses discussions avec différentes équipes. Il sera notamment intéressant de voir si une formation décidera de réclamer le Victoriavillois lors du prochain encan ou encore de lui octroyer une invitation pour le camp d’entraînement. «J’ai quand même eu beaucoup de discussions avec les formations de la LNH. En ce moment, c’est plutôt mon agent qui discute avec eux.»

Le repêchage de la LNH est prévu à l’automne, soit les 9 et 10 octobre pour le moment.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires