Un grand bénévole s’en est allé

Un grand bénévole s’en est allé
Rémi Deshaies (au centre, à la gauche de l’ancien député Claude Bachand) a laissé une marque indélébile au sein de sa collectivité. Sur cette photo prise lors de l’inauguration du stade qui porte son nom, on l’aperçoit en compagnie de plusieurs dignitaires. (Photo : Ville de Victoriaville - Archives)

Oeuvrant dans le milieu de l’éducation durant de nombreuses années, notamment comme enseignant et directeur adjoint au sein de la défunte Commission scolaire de Victoriaville, Rémi Deshaies, aussi reconnu pour son engagement inconditionnel pour le baseball local et régional, est décédé aujourd’hui (dimanche) à l’âge de 91 ans.

Tout au long de sa vie, M. Deshaies a été au service des autres, de sa communauté. Au baseball, où il a entrepris son bénévolat pour en assurer la relance, il a été entraîneur et il a également occupé la présidence de Baseball Estrie. Il a aussi été à la tête de l’Association sportive le Laurier de Victoriaville.

Ayant milité de nombreuses années pour la construction d’un stade de baseball digne de ce nom à Victoriaville, il voit ses efforts récompensés, le 26 août 2011, alors que le domicile actuel du Cactus de Victoriaville est inauguré sur le boulevard Labbé Sud à Victoriaville. Le stade porte son nom depuis juillet 2016.

Reconnaissant l’ensemble de son œuvre pour le développement du baseball à Victoriaville et sa région, les autorités de la Ligue de baseball majeur du Québec l’ont intronisé au sein de leur temple de la renommée à titre de bâtisseur. «Rémi Deshaies était un incontournable lorsque l’Association sportive le Laurier de Victoriaville a été lancée et pour mener à terme le projet du stade de baseball. Il a su relever tous les défis, et ce, durant plus de 25 ans», a louangé son ami André Martel, vice-président de l’organisation.

Le gouvernement du Québec a décerné à M. Deshaies un prix Hommage bénévolat-Québec dans la catégorie «bénévole» en 2015. Si plusieurs le connaissent et le reconnaissent pour son engagement dans le milieu sportif, lui dont les jeunes et sa ville ont toujours été au cœur de ses actions, ses engagements sont multiples et transcendent le sport.

Il a, entre autres, travaillé à l’intégration des immigrants. Il a participé à la relance de la chorale de la paroisse Saint-Christophe-d’Arthabaska. Il a piloté le projet majeur de restauration de l’église au milieu des années 90. Il est également le président fondateur du Centre communautaire d’Arthabaska.

Malgré une telle feuille de route, Rémi Deshaies a toujours fait preuve d’une grande humilité. Son bonheur, il le cultivait dans celui des autres. Son héritage est inestimable. C’est toute une société qui peut lui en être reconnaissante.

 

Partager cet article

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Claude BachandMERCIJean-Pierre BelangerFrançoise Nadeau Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Françoise Nadeau
Invité
Françoise Nadeau

J’ai eue le privilège de côtoyer Rémi pendant plusieurs années tout au long du parcours du centre communautaire D’arthabaska.Un grand Homme de Tête et de cœur …..tellement généreux…tellement tout..c’est indescriptible..Je partage beaucoup avec France son épouse et ses enfants.!!!!!

Jean-Pierre Belanger
Invité
Jean-Pierre Belanger

Un grand homme qui aura marqué mon enfance et celle de plusieurs joueurs de baseball de la région. Il était un entraîneur dévoué, passionné et intègre. Il nous partageait ses grandes connaissances du baseball. Mes sympathies à toute sa famille et à la grande famille du baseball à Victoriaville.

MERCI
Invité
MERCI

ARTHABASKA vous MERCI ,Mr Remi Deshaies

Claude Bachand
Invité
Claude Bachand

Quand un de nos grands bâtisseurs s’en va , c’est toute une région qui perd ce qu’elle avait de mieux. Quand c’est un ami qui s’en va, c’est toutes nos vies qui sont en deuil. J’aimais profondément Rémi. Cet homme de lettres avait le rêve dans le coeur et la sensibilité d’aider les humains. Qui pouvait dire les choses mieux que lui? Pas beaucoup de monde de notre région. Il est de la trempe des hommes et des femmes qui ont marqué à tout jamais notre région. Je te pleure Rémi…

trackback

[…] obsèques de Rémi Deshaies, grand bénévole de la région décédé le 19 juillet, seront célébrées le dimanche 26 juillet à 15 h à l’église Saint-Christophe […]