Différences entre plombage et traitement de canal

Différences entre plombage et traitement de canal

La visite régulière chez son dentiste se résume généralement en un nettoyage et un examen dentaire, le tout jumelé parfois à quelques radiographies pour vérifier l’état des dents et surveiller certaines situations propices à l’apparition de carie dentaire.

Les réparations nécessaires sont souvent mineures et peuvent être effectuées à la clinique dentaire, le rendez-vous complet totalisant environ une heure. Les raisons pour procéder à ces interventions peuvent être nombreuses, mais généralement, la carie dentaire est en cause.

Le plombage, aussi appelé l’obturation

Les caries progressent rapidement, d’où l’importance de procéder à l’examen dentaire régulièrement, en suivant les conseils de son professionnel de la santé buccale. Bien avant que la douleur ne se fasse ressentir, la carie fait son chemin à travers l’émail de la dent.

Ainsi, afin d’éviter l’aggravation du stade de la carie et les dommages causés à la dent, le dentiste devra procéder au retrait de la partie infectée de la dent, au nettoyage de la zone, puis au remplacement de la portion retirée en la comblant par un plombage fait en amalgame ou en composite.

Le plombage peut être de couleur grise et d’apparence métallique, ce qu’on appelle amalgame, ou d’une couleur s’apparentant davantage à la dent, lorsqu’il fait de composite. L’amalgame est moins esthétique que le composite, mais généralement plus durable, voilà pourquoi cette solution est souvent utilisée pour les dents situées au fond de la bouche.

Le traitement de canal

Lorsque la carie atteint le nerf de la dent, provocant une douleur vive, il faut aller au-delà de l’obturation et passer à l’étape suivante, soit le traitement de canal.  Cette intervention nécessite le nettoyage du canal de la dent infectée, comme le nom du traitement l’indique. À ce stade d’infection, la carie a rejoint la pulpe dentaire, qu’il faut retirer, nettoyer et désinfecter la cavité avant de combler le tout et de sceller la dent.

La carie n’est pas la seule cause qui peut mener à un traitement de canal. Les fissures et les traumatismes à répétition peuvent aussi entraîner des dommages à la pulpe dentaire. Dès que le nerf de la dent est attaqué ou même mort, ou encore qu’il y a présence d’abcès, le traitement de canal est de mise.

Contrairement à l’obturation, le traitement de canal nécessite plusieurs visites en clinique, selon la situation. L’endodentiste, qui a suivi une formation supplémentaire pour être en mesure d’exécuter ce type d’intervention, est l’expert à consulter. Les enfants de 3 ans et plus peuvent aussi nécessiter un traitement de canal.

De nombreux patients craignent que le traitement de canal soit douloureux. À ce niveau, la douleur ressentie est aussi subtile que celle d’une obturation. L’infection dentaire qui précède le traitement de canal est beaucoup plus douloureuse que l’intervention en soi.

Afin de prévenir le recours au plombage ou au traitement de canal, une bonne hygiène dentaire est fortement recommandée. Il faut brosser ses dents de deux à trois fois par jour, utiliser la soie dentaire quotidiennement et, surtout, éviter les sucreries et les aliments trop durs.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des