Saint-Pierre-Baptiste : la vitesse sera abaissée sur la rue Principale

Saint-Pierre-Baptiste : la vitesse sera abaissée sur la rue Principale
Le conseil municipal de Saint-Pierre-Baptiste prévoit l'adoption d'un règlement pour réduire à 40 km/h la vitesse sur la rue Principale. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Le conseil municipal de Saint-Pierre-Baptiste prévoit l’adoption d’un règlement pour réduire la limite de vitesse de 50 km/h à 40 km/h sur la rue Principale.

«Nous avons plusieurs mamans qui s’inquiètent que ça roule déjà pas mal vite au village, malgré une signalisation à 50 km/h. Nous pensons aussi que la situation risque d’empirer lorsque les travaux d’asphaltage seront terminés et que la rue sera plus belle», d’expliquer le directeur général de la Municipalité, Marc Fournier.

Deux panneaux afficheurs de vitesse variable, comme on en voit dans plusieurs autres municipalités, seront d’ailleurs installés à chacune des extrémités de la rue Principale afin d’inciter les usagers de la route à respecter la signalisation. Cet équipement permet aussi de collecter des données utiles sur les habitudes de conduite dans le secteur.

La Municipalité a également entrepris des démarches auprès du ministère des Transports du Québec pour qu’il abaisse la limite de 50 km/h à 40 km/h sur la route de l’Église, qui est une voie qui lui appartient, dans le secteur du site du Festival des sucres, et ce, jusqu’à la rue Principale.

«Il n’est pas rare de voir des véhicules circuler à 70 km/h dans ce secteur et même au-delà vers le bureau municipal. Nous prévoyons là aussi aménager un panneau radar pour espérer diminuer la vitesse», de poursuivre M. Fournier.

Loi provinciale sur les chiens

Dans un autre ordre d’idées, le conseil municipal a pris la décision de déléguer à la Société protectrice des animaux d’Arthabaska (SPAA) la gestion de la nouvelle loi provinciale sur l’encadrement des chiens et du règlement municipal concernant les chiens et animaux sur son territoire.

«La Municipalité n’aurait jamais été en mesure d’offrir le service que la SPAA nous fournira», d’expliquer M. Fournier.

La SPAA sera notamment responsable de l’application de la réglementation municipale, de la gestion des médailles et des plaintes concernant les animaux dans la municipalité. Elle prendra aussi en charge les animaux domestiques retrouvés errants sur le territoire, vivants ou décédés. Elle offre aussi un service d’ambulance d’urgence, de patrouille et d’adoption pour ne nommer que ceux-ci.

Réouverture du bureau municipal en août

La Municipalité tient à aviser ses citoyens de la réouverture du bureau municipal dès la première semaine du mois d’août, et ce, en tenant compte des directives de la Santé publique.

Les résidents devront prendre note du nouvel horaire alors que le bureau sera ouvert les mardi et mercredi de 8 h à 17 h.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des