Protection de données : Tim Hortons visée par une enquête

Par Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local
Protection de données : Tim Hortons visée par une enquête
(Photo : depositphotos)

Le commissaire à la protection de la vie privée du Canada et ses homologues du Québec, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta ont annoncé qu’ils feraient la lumière sur l’utilisation de son application mobile.

Dans le communiqué publié lundi, le commissariat à la protection de la vie privée du Canada a indiqué que l’enquête a été suscitée par la diffusion, dans les médias, des reportages faisant état des préoccupations relatives à la manière dont cette application pourrait recueillir et utiliser les données sur les déplacements des personnes.

Le commissaire a précisé qu’il aimerait savoir si «d’une part, l’organisation obtenait un consentement valable des utilisateurs de l’appli pour recueillir et utiliser leurs données de géolocalisation à des fins qui pourraient inclure la collecte et l’utilisation de profils d’usagers détaillés et si, d’autre part, la collecte et l’utilisation des données étaient appropriées».

Dans un reportage du National Post, un journaliste a récemment expliqué comment l’application mobile de Tim Hortons a régulièrement suivi les coordonnées de géolocalisation de son téléphone des centaines de fois pendant plusieurs mois. La collecte de données se serait faite même lorsque l’application n’était pas active, y compris pendant ses visites chez les concurrents ou à d’autres destinations privées.

Selon le commissariat à la protection de la vie privée, «les données de géolocalisation peuvent révéler des renseignements très sensibles sur les habitudes de vie et les activités des personnes, qu’il s’agisse par exemple de consultations médicales ou de lieux que les personnes fréquentent régulièrement». Il est donc nécessaire d’obtenir au préalable le consentement de ces personnes avant toute transmission de leurs données et de leurs documents électroniques.

Le commissariat à la protection de la vie privée a signalé qu’il ne donnerait aucune entrevue à ce sujet, mais la direction de Tim Hortons a pour sa part déclaré à l’intention de plusieurs organes de presse qu’elle avait récemment fait des mises à jour sur son application mobile.

Icimédias

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des