De retour à Syracuse en attendant une saison importante

Par Matthew Vachon
De retour à Syracuse en attendant une saison importante
Matthew K. Bergeron (Photo : Max Freund | Staff Photographer)

Bien que le monde du sport soit encore passablement ralenti par la pandémie, les athlètes n’ont pas le droit au relâchement. Pour cette raison, le joueur de ligne offensive victoriavillois Matthew K. Bergeron a récemment pris la direction des États-Unis afin de s’entraîner dans les installations de l’Orange de l’Université de Syracuse en vue de sa deuxième saison dans la NCAA. 

Il a donc eu droit à une exception afin de traverser la frontière américaine. Jusqu’à tout récemment, Bergeron pouvait s’entraîner au sein d’un groupe de joueurs réduit sur le campus de l’Université de Syracuse. Les séances se passent sur le terrain puis à la salle d’entraînement par la suite. «Nous sommes répartis en quatre groupes. Les divisions sont faites en fonction des personnes avec qui tu habites. Nous nous entrainons du lundi au vendredi depuis deux semaines. Nos groupes vont s’agrandir prochainement», a expliqué l’athlète de 19 ans.

Évidemment, au moment d’écrire ces lignes, les joueurs s’entraînaient en vue d’une hypothétique saison. La pandémie de la COVID-19 chamboule passablement de choses, donc il n’est pas encore certain que la prochaine saison de la NCAA, qui se tient habituellement à l’automne, pourra se dérouler comme à l’habitude. «Les gens ont vraiment foi qu’il y ait une saison. Comment ça va marcher? C’est ça qu’on ne sait pas. Est-ce qu’elle sera écourtée? Est-ce que les partisans seront admis ou non dans les stades? C’est ça qui est difficile à dire pour le moment. Pour le fait de jouer nos parties de football, je pense que oui, ça va arriver. La NCAA devrait permettre une saison.»

Un poste à conserver

Vers la deuxième moitié de la saison 2019, le Victoriavillois a marqué l’histoire de son programme en devenant l’un des rares joueurs de ligne offensive à obtenir un poste de partant dès sa saison recrue (freshman). À l’époque, la ligne offensive de Syracuse connaissait de nombreuses difficultés. En effectuant un remaniement et en insérant Bergeron, l’Orange avait pu profiter d’une ligne offensive améliorée pour terminer la saison. Cette année, après avoir gagné la confiance du personnel d’entraîneurs, dirigé par l’entraîneur-chef hawaïen Dino Babers, Bergeron voudra préserver ses acquis.

«En tant que sophomore (joueur de deuxième année), mes objectifs ont drastiquement changé. Je deviens un meneur, j’ai un poste que je dois garder. Comparativement à l’an dernier, je sais comment tout fonctionne. Je connais l’horaire, le livre de jeux. Il me reste maintenant à peaufiner mes aptitudes sur le terrain et sur le plan physique pour être en mesure d’avoir de meilleures performances que l’an dernier. Mon but est de m’améliorer d’année en année. Je veux que l’on perçoive une amélioration quand je suis en action. Par la suite, le but ultime, ça demeure le repêchage de la NFL.»

Sur le plan collectif, l’Orange tentera de faire mieux que l’an dernier. La formation de Babers avait présenté un dossier de cinq victoires et sept défaites. Pour y arriver, le but sera principalement de faire fonctionner l’attaque menée par le quart-arrière Tommy DeVito et le nouveau coordonnateur offensif Sterlin Gilbert. La ligne offensive, qui a accordé le plus de sacs du quart-arrière en 2019, devra notamment mieux protéger DeVito afin de lui donner plus de temps pour manœuvrer. La défensive devrait cependant être la force de l’Orange.

«Nous avons plus de vétérans qu’à l’habitude en défensive. Nous avons également des athlètes hors-normes en défensive. Je pense notamment au joueur de ligne défensive Josh Black ainsi qu’Andre Cisco, considéré comme le meilleur maraudeur collégial du pays. Avec des gars comme ça, la défensive devrait laisser sa marque. L’attaque a eu de la difficulté l’an dernier, mais avec les derniers changements et depuis que je suis arrivé sur la ligne, il y a eu une meilleure connexion. Les chiffres se sont améliorés. Si DeVito a plus de temps pour lancer, il va avoir de meilleures statistiques et nos receveurs pourront briller.»

L’Orange de Syracuse doit amorcer sa saison le 4 septembre face aux Eagles de Boston College. En milieu de saison, l’Orange aura droit à un affrontement corsé face aux Tigers de Clemson mené par le talentueux quart-arrière Trevor Lawrence. Ce dernier est considéré par plusieurs comme le futur premier choix du repêchage 2021 de la NFL.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Fremich Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fremich
Invité
Fremich

Bonne chance Matthew et bonne saison à l’équipe!