Deux arbres malades abattus sur les terrains de l’hôtel de ville

Deux arbres malades abattus sur les terrains de l’hôtel de ville
Vingt-huit ans après sa plantation, l'érable à sucre donnant sur le devant de l'hôtel de ville a dû être abattu en raison de la maladie. (Photo : www.lanouvelle.net)

Deux arbres malades ont dû être abattus sur les terrains de l’hôtel de ville de la Ville de Plessisville alors qu’ils menaçaient de tomber.

Comme l’explique la directrice du Service des communications, Kristina Noury, l’abattage était la seule intervention possible pour assurer la sécurité de la population d’autant plus que l’un des deux arbres visés était vraisemblablement mort et que l’autre montrait un dépérissement notable.

L’un des deux arbres en question, soit l’érable à sucre qui était bien visible à l’avant de l’hôtel de ville près du trottoir de la rue Saint-Calixte, avait été un don du Jardin botanique de Montréal en 1992.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des