Victoriaville et sa région : le Comité immigration se dote d’une nouvelle structure

Communiqué
Victoriaville et sa région : le Comité immigration se dote d’une nouvelle structure
David Vincent (Photo : Archives)

Le Comité immigration de Victoriaville et sa région profite de la Journée mondiale des réfugiés se déroulant le 20 juin pour faire le point sur sa nouvelle structure récemment adoptée.

Coordonné conjointement par la MRC d’Arthabaska et la Ville de Victoriaville, le Comité immigration de Victoriaville et sa région (CIVER) est motivé à poursuivre les efforts dédiés à l’immigration régional.

Le CIVER réunit des acteurs du milieu politique, accueil, employabilité, santé et services sociaux, communautaire, économique et éducation. Coprésidé par le préfet suppléant de la MRC d’Arthabaska et maire de Sainte-Séraphine, David Vincent, et par le conseiller municipal à la Ville de Victoriaville, Patrick Paulin, ce nouveau comité poursuit l’objectif de se doter d’une structure plus flexible et adaptée à la réalité de l’immigration sur le territoire de Victoriaville et sa région.

«L’enjeu de la main-d’œuvre touche l’ensemble des municipalités de la MRC d’Arthabaska, mais également l’ensemble des acteurs du développement. En prenant la responsabilité de coordonner ce comité, la MRC d’Arthabaska adresse directement des enjeux stratégiques inscrits dans sa planification stratégique, soit assurer un développement économique durable et innovant, accroître la rétention de la population et favoriser le développement social et communautaire», indique le coprésident du CIVER, David Vincent.

Pour sa part, Patrick Paulin a tenu à rappeler l’importance pour les organisations sur le territoire de s’impliquer. «La responsabilité de consolider l’accueil des nouveaux arrivants immigrants est collective. Notre région représente un milieu d’accueil exceptionnel pour lequel nous souhaitons miser encore mieux sur la précieuse collaboration pour couvrir tous les aspects de l’immigration, soit l’accueil, l’intégration et la rétention», a indiqué le coprésident, Patrick Paulin.

Le CIVER prend ainsi le relais de la Table en immigration de Victoriaville et sa région en proposant une structure administrative simplifiée. Cette décision permet également une meilleure flexibilité favorisant l’accès à du soutien financier, mais également l’adoption d’actions concrètes répondant aux problématiques exprimées par les organismes participants favorisant le bien-être de la communauté de Victoriaville et sa région, autant pour les personnes immigrantes que pour la société d’accueil.

Pour en connaître davantage sur les ressources et outils en place en matière d’immigration, il est possible de visiter le http://regionvic.to/immigration.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des