Le Centre d’entraide Contact obtient un coup de pouce de la Ville

Le Centre d’entraide Contact obtient un coup de pouce de la Ville
Le centre d'entraide Contact (Photo : Archives)

Le conseil municipal de Warwick a répondu favorablement à la demande d’aide financière du Centre d’entraide Contact en lien avec la gestion du conteneur à déchets et à recyclage.

«La crise sanitaire a des répercussions à plusieurs niveaux. J’ai appris à la dernière séance de travail de la MRC que, pendant un mois, les matières n’avaient pas été recyclées pour diverses raisons», a d’abord exposé le maire Diego Scalzo.

Le Centre Contact, a-t-il rappelé, récupère les vêtements usagés de la population et en expédie une grande partie pour recycler les tissus. «L’organisme a été aux prises avec une quantité importante de vêtements qu’il n’arrivait pas à se débarrasser. Le centre a été contraint de recourir à l’enfouissement, ce qui ajoute des frais supplémentaires», a expliqué le maire Scalzo.

Le maire Diego Scalzo et la directrice générale Lise Lemieux (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

De plus, la fermeture de la friperie pendant plusieurs semaines, en raison de la pandémie, a privé l’organisme d’importants revenus.

Les élus warwickois ont donc accepté de payer, pour trois mois, la facture, ce qui représente un montant de 1140 $.

Développement résidentiel

«Une bonne nouvelle, ça décolle, le secteur va se développer», a exprimé le maire de Warwick concernant la construction d’une résidence jumelée de Construction Savco sur la rue Brindle située dans ce nouveau développement longeant la rue Saint-Joseph vers Tingwick.

Un couple y fera construire aussi une résidence isolée.

Le maire Scalzo se réjouit aussi du projet de construction de Lemay Fleury Immobilier sur la rue Gingras. «Plusieurs logements seront construits. Cela fait longtemps, je pense, qu’on n’a pas vu un bloc d’une telle ampleur à Warwick. Les gens y auront une belle vue», a-t-il dit.

2e Rang

La Ville de Warwick n’ira pas de l’avant, finalement, avec son projet de déviation du 2e Rang pour l’amener à angle droit à la route Saint-Albert. «Vu la complexité du dossier et les recommandations du ministère des Transports, on l’a laissé tel quel. De plus, cette intersection n’a jamais été le théâtre d’accidents graves», a indiqué Diego Scalzo.

Ce qui fait qu’une partie du champ au coin du 2e Rang et de la route Saint-Albert est inutilisée. Mais pas pour longtemps. «Des voisins nous ont demandé s’il était possible de la cultiver», a précisé le maire.

Comme les élus sont favorables à l’agriculture, ils ont accepté la proposition à la condition, toutefois, qu’aucune activité commerciale ne se fasse sur cette portion de terrain.

Questions réponses

Par le truchement du Web, une citoyenne a questionné le conseil à savoir si des travaux d’asphaltage étaient prévus cet été sur la rue du Verger.

Ce ne sera pas le cas, a répondu la directrice générale, Lise Lemieux. «Habituellement, le pavage s’effectue lorsqu’au moins 50% des résidences sont construites afin d’éviter que la circulation des camions n’endommage la rue», a-t-elle expliqué.

L’asphaltage, prévoit-on, devrait se faire en 2021 ou en 2022, au plus tard.

Aménagera-t-on, par ailleurs, une traverse piétonnière entre la rue du Verger et le parc Étoile d’or? Cette question fera l’objet de discussions entre les élus lors de la séance de travail du 29 juin.

Divers

La Ville de Warwick consacrera un montant de 50 000 $ pour des travaux sur le rang des Érables sur une distance d’un kilomètre en continuité avec ce qui a été réalisé l’an dernier. «Ce rang avait fait les manchettes pour son état pitoyable, s’est souvenu le maire. Beaucoup de travail y a été fait. Ça compacte bien, m’a-t-on dit. Les travaux apporteront une plus-value.»

Dans un souci d’efficacité énergétique, la Ville procédera à l’achat de luminaire au LED au coût de 9200 $ plus taxes, 200 $ de plus que l’an passé.

Enfin, le conseil municipal accepte de prolonger la période pour le retour, sans frais, ni amende, des volumes en retard à la bibliothèque P.-Rodolphe-Baril. Les pénalités seront imposées lorsqu’on entreprendra la deuxième phase de réouverture.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des