«Ça a cliqué avec le coaching staff»

«Ça a cliqué avec le coaching staff»
Tristan Luneau était présent à Gatineau pour sa sélection, entre autres, avec ses parents. Il a eu le privilège d’enfiler son chandail numéro 8. Il s’est dit prêt à passer à l’étape suivante après avoir disputé les deux dernières saisons dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. (Photo : Olympiques de Gatineau)

Les spéculations ont été nombreuses, et ce, jusqu’à l’annonce de sa sélection. Tristan Luneau a toutefois fait savoir que sa décision a été prise il y a quelques semaines de se joindre à l’organisation des Oympiques de Gatineau. «J’ai préféré garder ça pour moi», a-t-il confié après avoir été le tout premier joueur réclamé à la séance de repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le défenseur droitier surdoué a toujours considéré les deux options, soit celle d’évoluer au sein du circuit Courteau et celle de poursuivre sa carrière en sol américain. Il n’a pas caché que dans son cœur, la «LHJMQ était quelque chose de gros», une ligue qu’il suit depuis son tout jeune âge. Il a laissé entendre qu’il devait mettre ses sentiments de côté afin de prendre une décision réfléchie. «Je pense avoir faire le bon choix», a-t-il dit.

Sa rencontre avec le personnel hockey des Olympiques a joué un rôle majeur dans sa décision. «Ça a cliqué avec le coaching staff, a-t-il lancé. Moi et Louis Robitaille, nous partageons les mêmes valeurs. C’est un gars passionné.»

Luneau est excité à l’idée de participer à la relance de la formation. Cette dernière a réclamé pas moins de quatre espoirs dans les huit premiers à la séance de sélection. Elle aligne déjà plusieurs jeunes joueurs de qualité. Elle représente assurément l’avenir au sein de la ligue.

L’ancien défenseur des Estacades de Trois-Rivières espère avoir un impact immédiat avec les Olympiques, ce qui devrait être le cas, selon les hommes de hockey consultés.

Ces derniers considéraient qu’il était dans une classe à part au repêchage. Il était de loin le meilleur espoir. En plus de bénéficier d’un gabarit imposant, il est mobile, efficace dans les deux sens de la patinoire. Il anticipe bien le jeu et ne tarde pas à relancer l’attaque. C’est également un jeune reconnu pour son leadership et il excelle sur les bancs d’école.

Un honneur d’être le premier au total

Tristan Luneau est le premier patineur de la région à être réclamé au tout premier rang au total de la séance de la sélection de la LHJMQ. «C’est exceptionnel. C’est un honneur d’être le premier des Bois-Francs», a-t-il exprimé.

Les attentes à son endroit sont évidemment excessivement élevées. Le principal intéressé est conscient que son rang de sélection vient avec une pression supplémentaire. Il est visiblement prêt à faire face à la musique. Il a d’ailleurs avancé que tout athlète doit être capable de composer avec la pression.

Et le joueur qu’il apprécie et qu’il tente de reproduire dans la Ligue nationale de hockey est le défenseur Drew Doughty, des Kings de Los Angeles. «Nous portons maintenant les mêmes couleurs», a souri Tristan Luneau. Ce qu’il aime particulièrement de Doughty, c’est son esprit compétitif et le fait qu’il puisse jouer dans toutes les situations.

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Michel FréchetteJF GAGNON Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
JF GAGNON
Invité
JF GAGNON

Bravo kid, le gros du travaille reste à venir!

Michel Fréchette
Invité
Michel Fréchette

Félicitation Tristan! Toutes ces années d’effort, depuis le Novice, sont maintenant récompensées. Partout où tu as évolué, tu as toujours dominé. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement dans la LHJMQ. Tu es un «naturel».