Formation rémunérée de préposés aux bénéficiaires : les RI craignent un exode massif de la main-d’œuvre

Par Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
Formation rémunérée de préposés aux bénéficiaires : les RI craignent un exode massif de la main-d’œuvre
(Photo : Archives)

L’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ) est alarmée par l’annonce de la mise en place imminente d’un programme de formation rémunérée de préposés aux bénéficiaires et des salaires offerts dans le réseau public.

L’ARIHQ presse le gouvernement d’augmenter les salaires des préposés aux bénéficiaires œuvrant en ressources intermédiaires. Un rééquilibrage salarial préalable est urgent pour éviter le départ massif des préposés vers le programme de formation, laissant à l’abandon les 16 000 personnes vulnérables hébergées, selon l’organisme qui regroupe 1000 ressources intermédiaires.

«Est-ce que le gouvernement cherche à siphonner les préposés aux bénéficiaires de nos ressources intermédiaires? C’est ce qu’il risque de faire s’il ne corrige pas le tir. L’annonce vient littéralement dire à nos employés : « lâchez votre job, venez suivre la formation pour le métier que vous faites déjà en ressources intermédiaires, on va augmenter votre salaire de 50% et vous pourrez ensuite travailler dans les CHSLD publics à 26 $/h, plus tous les avantages. » Le premier ministre doit rapidement préciser ses intentions pour éviter un désengagement de nos employés», affirme Johanne Pratte, directrice générale de l’ARIHQ.

L’ARIHQ appuie entièrement l’augmentation promise du salaire des préposés, mais estime que cette réalité doit s’appliquer aux ressources intermédiaires, financées à 100% par le gouvernement. «En continuant de creuser l’écart de salaire entre les préposés en RI et ceux en CHSLD public, le gouvernement démontre clairement qu’il existe à ses yeux deux classes de préposés et deux classes de résidents», ajoute-t-elle.

Selon l’association, la campagne de recrutement doit non seulement comprendre les ressources intermédiaires, mais doit être précédée de mesures qui permettront l’amélioration des conditions de travail en ressources intermédiaires. Pour ce faire, l’ARIHQ demande au gouvernement d’appliquer une mesure transitoire rehaussant les salaires des préposés en ressources intermédiaires, afin d’éviter de creuser davantage l’écart salarial entre le réseau privé et le réseau public.

L’ARIHQ demande également l’ouverture dans les meilleurs délais des négociations concernant le renouvellement de l’Entente nationale afin d’établir une solution durable avec une vision globale des enjeux de main-d’œuvre dans l’offre de soins aux personnes vulnérables.

Icimédias

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
nadias45
nadias45
1 année

Où se donne la formation pour devenir préposés aux bénéficiaires

Lucie Lallemand
Lucie Lallemand
1 année
Répondre à  nadias45

Moi aussi je veux savoir ou se donne la formation

Huguette Bouchard
Huguette Bouchard
1 année

Les ri c’est très payant pour le gouvernement il devrait encourager les préposés aux bénéficiaires en augmentant les salaires dans i ri nos résidents sont bien traités bravo à tous l’équipe merci Huguette

Taoufik Gabsi
Taoufik Gabsi
1 année

Je suis un demandeur d’asile j’aimerais savoir si possible de faire la formation et au.
MERCI

Jeanine
Jeanine
1 année

Moi je trouve que le gouvernement met le RI dans l’eau chaude alors que nous leur goûtons pas mal moins cher que les CHSLD et Hôpital il aurai fort intérêt a nous augmenter pour le bien être des personnes qui y habitent car les soins sont meilleurs nous avons plus de temps de qualité avec eux il ne sont pas des numéros comme dans les CHSLD et Hôpitaux a long terme les RI gagne a être connus et payer