Un deuxième 5 à 7 des voisins à Victoriaville

Communiqué
Un deuxième 5 à 7 des voisins à Victoriaville
(Photo : gracieuseté)

Le conseiller municipal et psychoéducateur Yannick Fréchette invite à nouveau les Victoriavillois à sortir de leur domicile, tout en respectant les nouvelles directives gouvernementales, dans le cadre de la deuxième édition du 5 à 7 des voisins de Victoriaville, qui aura lieu le 22 mai.

«Malgré le froid de canard du vendredi 8 mai, plusieurs centaines de personnes sont sorties afin de profiter du premier 5 à 7 au bout de leur terrain. C’était beau de voir les gens fraterniser, plusieurs pour la première fois depuis le début du confinement. C’est un bel élan de solidarité que nous avons créé, tout en respectant la distanciation physique», s’est-il réjoui.

Fort du succès vécu le 8 mai, des commerçants, des citoyens et de futurs partenaires l’ont interpellé pour relancer une prise deux pour le 5 à 7, mais cette fois-ci, avec une température plus clémente.  Il souhaite que la vague de consommation locale et de fraternité continue de prendre de l’ampleur tout l’été pour ainsi stimuler un mode de consommation d’ici.

M. Fréchette a ainsi décidé de relancer l’invitation à la population avec comme allié Carl Fournier de FP Productions, pour mettre en valeur les commerçants locaux.

«Je souhaite que le 5 à 7 des voisins puisse tisser des liens avec d’autres partenaires qui font la promotion de nos produits locaux. J’avais besoin d’une personne qui puisse faire évoluer le concept durant la période estivale.  Avec Carl, nous avons une personne passionnée qui sera en mesure de faire grandir le concept du 5 à 7, en collaboration avec nos commerçants», ajoute-il.

Le vendredi 22 mai, avec les rassemblements limités permis à l’extérieur, il croit qu’un nombre encore plus important de Victoriavillois sortiront leurs chaises de parterre sur leur terrain en bordure de rue, leur balcon ou sur leur patio en consommant des produits locaux tout en respectant la distanciation physique.

«Au cours des dernières années, les gens se sont donné rendez-vous en grand nombre à la fromagerie du Presbytère afin de socialiser et de consommer des produits locaux. Ne perdons pas cette belle habitude, faisons les choses différemment», souligne M. Fréchette.

Rappelons que cette activité issue d’une initiative populaire a pour objectif de briser la solitude et l’isolement, tout en respectant les directives de la Santé publique, près de deux mois après le début du confinement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires