Choisir son leurre de pêche : les cuillers

Choisir son leurre de pêche : les cuillers

Lorsqu’on pêche à la traîne ou au moulinet, il est possible d’utiliser un leurre de pêche appelé cuiller (aussi orthographié cuillère). Plusieurs modèles et tailles de cuillers sont disponibles sur le marché. Il faut donc savoir choisir la bonne cuiller pour qu’elle soit adaptée à la proie et à l’environnement de pêche.

Au-delà de tous les modèles disponibles, il existe essentiellement deux grands types de cuillers : les cuillers ondulantes et les cuillers tournantes. Explorons ces deux grandes catégories de cuillers afin d’en départager les caractéristiques principales.

 

Les cuillers ondulantes

Les cuillers ondulantes sont des leurres de pêche assez simples. Elles sont composées d’une lame de métal recourbée en forme de cuiller, d’un œillet et d’un hameçon. Cet hameçon peut être simple ou triple, selon les risques que la cuiller reste accrochée au fond ou à un arbre submergé.

Sur une cuiller ondulante, l’hameçon est monté à l’arrière, tandis que la ligne est attachée à l’œillet de la partie avant de la cuiller.

Généralement, les cuillers ondulantes se retrouvent en des dimensions et des poids supérieurs aux cuillers tournantes. Par conséquent, il est possible de les lancer plus loin que leurs homologues tournantes. Comme il est possible de les lancer plus loin, elles conviennent mieux à la pêche en lac où il est possible de les tirer à leur plein potentiel en raison de l’espace dégagé. De ce fait, elles permettent « d’explorer » de grandes surfaces à chaque lancé.

Il faut toutefois noter qu’en raison de sa conception, la cuillère ondulante émet moins de vibrations que la cuillère tournante. Pour cette raison, son efficacité diminue lorsqu’elle est utilisée en eaux mouvementées ou dans des cours d’eau au courant important.

 

Les cuillers tournantes

Les cuillers tournantes sont pour leur part composées, d’un hameçon simple ou triple, et d’une palette de métal. Contrairement à la cuillère ondulante, la cuillère tournante tourne librement autour de la ligne, émettant ainsi des vibrations dans l’eau. Ce sont ces vibrations qui attirent les poissons et qui déclenchent leur attaque.

Les cuillers tournantes sont tout à fait adaptées à la pêche en rivière, dans des endroits plus restreints, mais aussi pour la pêche sur lac. Elles conviennent aux lancés de précision.

Il existe eux principaux modèles de cuillers tournantes :

La Colorado est une cuillère fine, allongée se terminant en point qui est caractérisée par sa forme en « feuille »;

La Indiana est quant à elle légèrement plus allongée que la Colorado et sa forme évoque plutôt celle d’une goutte d’eau.

Ces deux modèles se déclinent en différentes tailles numérotées de 00 à 7. Plus le numéro d’une cuillère est élevé, plus sa dimension et son poids seront importants.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des