La bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot a 25 ans

Par Manon Toupin
La bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot a 25 ans
La bibliothèque est installée au 2, rue de l'Ermitage depuis 25 ans maintenant. (Photo : www.lanouvelle.net)

C’est le 4 mai 1995 qu’a été inauguré officiellement l’immeuble du 2, rue de l’Ermitage, abritant la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot de Victoriaville.

Déjà 25 ans que le bâtiment fait partie des habitudes de lecture des citoyens de la municipalité. Si habituellement les gens s’y rendent en grand nombre pour feuilleter livres et revues, participer à des animations, voir des expositions ou faire des recherches ou travaux scolaires, depuis le 13 mars, à midi, les portes sont closes en raison de la pandémie de la COVID-19.

Pas de date prévue non plus pour un retour à la normale qui permettrait de recommencer à fréquenter les lieux. Et puisqu’aucune directive spécifique n’a été déposée pour préparer des aménagements, qui rendraient les lieux sécuritaires et respectant les nouvelles normes de distanciation, il n’y a pas de modifications physiques prévues jusqu’à maintenant.

En attendant une réouverture, les fidèles lecteurs peuvent toujours se rebattre sur le prêt numérique de la bibliothèque. En effet, 3302 titres sont disponibles en version numérique. Les emprunts de livres, faits de cette façon, à distance, sont en forte hausse, on l’aura deviné. Pour le mois d’avril, 977 prêts ont été enregistrés, comparativement à 382 pour le mois d’avril 2019. En date du 4 mai, journée de l’anniversaire, 384 livres numériques avaient été empruntés.

Les origines du nom

Il faut se rappeler que le nom donné à la bibliothèque se veut un hommage rendu à Charles-Édouard Mailhot. Né à Gentilly en 1855, il a été curé dans plusieurs paroisses des Bois-Francs. D’ailleurs, il a écrit le premier ouvrage racontant l’histoire de cette région. C’est aussi lui qui a été instigateur du mouvement qui a mené à la mise en place de la croix lumineuse du mont Saint-Michel (Arthabaska maintenant) qui veut rappeler la mémoire des pionniers de la région.

C’est depuis 1948 que Victoriaville propose les services d’une bibliothèque. À cette époque, elle portait le nom de bibliothèque publique des Bois-Francs. Et c’est le Cercle catholique de voyageurs de commerce de Victoriaville qui en assurait l’organisation.

Puis en 1967, elle a changé de nom pour devenir la bibliothèque municipale de Victoriaville. Quant au bâtiment actuel, il a bénéficié d’une subvention du ministère de la Culture de 1 435 000 $ pour sa construction qui a débuté en 1994.

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Frema Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Frema
Invité
Frema

Cette bibliothèque a aujourd’hui 3 ans plus jeune que la ville ,bien oui cette nouvelle ville a été fondée après la fusion en 1993