Lutte à la cybercriminalité : trois nouvelles capsules à visionner

Communiqué
Lutte à la cybercriminalité : trois nouvelles capsules à visionner
(Photo : gracieuseté)

La MRC d’Arthabaska et l’organisation Équijustice Arthabaska/Érable bouclent la campagne de prévention «Penses-y avant de publier!» avec le lancement de trois capsules vidéo visant à informer, sensibiliser et outiller les parents à réagir si une situation conflictuelle ou délictuelle se produit en ligne et concerne leur enfant. Ces nouvelles capsules vidéo peuvent être visionnées sur http://regionvic.to/pensesy.

Cette campagne poursuivait différents objectifs, soit de sensibiliser les jeunes de la MRC d’Arthabaska sur les impacts de leurs gestes et paroles sur les différents médias sociaux, développer leur esprit critique et outiller les parents et les intervenants à réagir.

«Penses-y avant de publier!» permet d’agir en prévention auprès des jeunes des 22 municipalités de la MRC d’Arthabaska. Encore plus en ces temps de pandémie, les médias sociaux occupent une place importante dans nos vies et nos jeunes n’y font pas exception. Agir en prévention et en formation auprès de nos jeunes devient un investissement pour notre jeunesse. En ce sens, investir dans le développement des jeunes d’ici, c’est garantir le développement de notre communauté. Merci à l’équipe d’Équijustice Arthabaska/Érable et à l’ensemble des partenaires pour le travail accompli», a exprimé Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska.

Réalisé grâce au soutien financier du Programme de soutien aux municipalités en prévention de la criminalité 2016-2019 – Volet 2 octroyé par le ministère de la Sécurité publique, le projet «Penses-y avant de publier!», initié par Pacte Bois-Francs en 2015, s’est décliné de différentes façons, notamment en campagne de sensibilisation sur les médias sociaux, où une capsule vidéo a été publiée sur la page Facebook de l’organisme et des différents partenaires, laquelle a été visionnée plus de 40 000 fois.

Au cours de ces trois années, des ateliers de sensibilisation dans les écoles primaires et secondaires ont permis de rencontrer plus de 5000 élèves grâce au soutien de la Commission scolaire des Bois-Francs ainsi que de la Sûreté du Québec.

Des capsules pour les parents ont également été réalisées ainsi que des formations pour les intervenants, dans le but d’outiller les adultes qui gravitent autour de ces jeunes et de ces adolescents afin qu’ils puissent intervenir efficacement et en collaboration avec les différentes ressources existantes lorsqu’une situation de cybercrime ou de cyberconflit est soulevée. D’ailleurs, l’intervenante d’Équijustice Arthabaska/Érable a offert du soutien à plus de 80 personnes qui étaient concernées par ces situations.

«C’est gratifiant et motivant de voir qu’après toutes ces années, le projet vit encore grâce au soutien et à l’implication des partenaires, qui souhaitent eux aussi un meilleur vivre ensemble dans le cyberespace chez nos jeunes», a indiqué Stéphanie Desharnais, intervenante sociojudiciaire pour Équijustice Arthabaska/Érable.

Pour la Sûreté du Québec de la MRC d’Arthabaska et la Commission scolaire des Bois-Francs, partenaires majeurs du projet, il est essentiel de poursuivre la sensibilisation et d’agir en prévention. La cybercriminalité fait désormais partie du quotidien des jeunes à l’école. Les impacts et conséquences que peut avoir la publication non réfléchie d’image ou de contenu personnel sont exponentiels. Les préadolescents doivent être sensibilisés avant même d’utiliser les différents réseaux sociaux, dont l’âge minimum est généralement de 13 ans.

À propos de Équijustice Arthabaska/Érable

Membre du Réseau de justice réparatrice et de médiation citoyenne, Équijustice Arthabaska/Érable a pour mission de développer une justice équitable et accessible à tous en invitant les personnes à s’engager dans la gestion des difficultés qu’elles vivent en collectivité et en les accompagnant dans le respect de leurs droits et de leurs différences.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des