Unis pour protéger les travailleurs de la santé

Communiqué
Unis pour protéger les travailleurs de la santé
Prototype de la cagoule de protection intégrale développée grâce à la collaboration du chirurgien René Caissie CCM Hockey, et Industrie Orkan. (Photo : Groupe CNW/CCM Hockey)

Le chirurgien René Caissie de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Dorma Labs et DentalCorp, CCM Hockey, concepteur, fabricant et distributeur de pointe d’équipement de hockey, et Industrie Orkan, chef de file canadien de systèmes de traitement de l’air à haute efficacité (HEPA) ont conjugué leurs capacités d’innovation en travaillant de concert pour répondre aux besoins urgents d’équipement de protection individuelle (EPI) des travailleurs de la santé du Québec qui luttent contre la COVID-19 afin de concevoir et de produire une cagoule de protection intégrale en un temps record.

Dispositifs de purification d’air à pression

L’avantage de la cagoule de protection intégrale est qu’elle enveloppe complètement la tête de l’utilisateur et est alimentée par un appareil de protection respiratoire (APR). Cette cagoule procure une défense intégrée contre de multiples dangers en assurant la protection des voies respiratoires, de la tête, des yeux et du visage — protégeant ainsi l’utilisateur des particules en suspension dans l’air.

Elle peut être portée pendant plusieurs heures et réduit la fréquence de changement de matériel de protection entre les traitements aux patients. Lors des tests en Laboratoire, cette cagoule protectrice s’est vue attribuer un facteur de protection caractéristique (FPC) de 100, soit dix fois le FPC requis pour qualifier un masque N95.

Mobiliser les capacités d’innovation et d’ingénierie là où elles sont nécessaires

À mesure que la pandémie progressait, le DCaissie a pu constater par lui-même le besoin urgent de dispositifs de haute protection et a voulu agir pour protéger ses collègues de la santé sur les lignes de front dans cette bataille.

«Face à la diminution rapide de la quantité d’équipements de protection individuelle disponibles dans mon environnement de travail, j’ai commencé à chercher des solutions, comme l’ont fait la plupart de mes collègues», explique le Dr Caissie, chirurgien buccal et maxillo-facial à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. «J’ai décidé de participer à un effort visant à fabriquer notre propre équipement à l’aide de matériaux disponibles ici même à Montréal, afin de pouvoir agir rapidement et sans devoir dépendre de facteurs externes plus qu’il n’est absolument nécessaire.»

Après avoir travaillé sans relâche pour concevoir un prototype fonctionnel dans son garage, le Dr Caissie est entré en contact avec CCM Hockey pour savoir si l’entreprise pouvait produire le dispositif à grande échelle. Au même moment, et en plus de son récent don de 500 000 masques chirurgicaux, CCM cherchait comment tirer parti de l’esprit d’innovation et de ses capacités d’ingénierie de pointe pour en faire plus dans cette lutte contre la COVID-19. Dès la demande du chirurgien, les équipes d’ingénierie et de conception de CCM ont transformé les matériaux disponibles et ont rapidement mis au point des prototypes.

«Nous mettons notre culture d’innovation et notre travail d’artisan qui, en temps normal protègent les meilleurs joueurs de hockey, au service d’un nouvel objectif : la protection de nos travailleurs de la santé sur les lignes de front de la plus importante bataille de notre époque», déclare Rick Blackshaw, chef de la direction de CCM Hockey.

«Notre équipe d’habiles artisans et de travailleurs acharnés a réussi à transformer temporairement notre usine de production d’équipement sur mesure pour les Pros de la LNH en une usine de matériel médical. Nous avons conçu une chaîne de production entièrement nouvelle, déployé des mesures de sécurité et formé les employés», ajoute M. Blackshaw. «La logistique liée à la mise en œuvre d’un tel changement représente un défi de taille, mais l’accomplir en dépit du stress personnel, d’une distanciation imposée et des contraintes de temps radicales montre à quel point nous avons une équipe engagée et pleine de ressources.»

Simultanément, Industrie Orkan a offert son expertise et son expérience en matière de conception, de simulation 3D et de fabrication pour développer, en moins de 48 heures, un système complet d’alimentation en air frais à pression positive destiné à cette cagoule protectrice. De plus, tous les composants de ce système de traitement de l’air sont fabriqués au Québec et rapidement disponibles.

«Le Dr Caissie a communiqué avec nous il y a à peine quelques jours et nous avons été emballés par le projet d’une cagoule à pression positive. Toute notre équipe a relevé le défi, motivée par l’idée de protéger les médecins de première ligne», explique Simon Labrecque, vice-président d’Industrie Orkan. «Nous sommes fiers de pouvoir fournir des systèmes rapidement afin que cette solution soit déployée dans les hôpitaux du Québec», a-t-il ajouté.

Lorsque la cagoule aura reçu l’approbation des autorités sanitaires, CCM Hockey produira jusqu’à 150 unités par jour aussi longtemps que l’offre et les conditions du marché le permettront.

Le travail d’équipe est vital : un accès libre aux plans pour le bien de tous

Les plans de fabrication — conceptions, spécifications des matériaux et instructions de montage — seront partagés en accès libre sur www.ccmhockey.com de manière à permettre à tout fabricant capable d’augmenter notre capacité de production collective de participer à cette course contre la montre pour protéger nos professionnels de la santé et sauver nos communautés.

«Le temps de réponse et les délais de fabrication exceptionnels de CCM et Orkan témoignent du pouvoir de la collaboration face à une menace commune», remarque le Dr Caissie. «Les besoins sont si vastes que nous demandons à tous de s’impliquer comme ils le peuvent. À ce stade, une chaîne d’approvisionnement solide est essentielle pour produire le plus grand nombre de dispositifs possible et les distribuer sans délai.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires