Départ de Louis Robitaille : «Nous sommes heureux pour lui» – Kevin Cloutier

Départ de Louis Robitaille : «Nous sommes heureux pour lui» – Kevin Cloutier
Louis Robitaille (Photo : Denis Morin)

La direction des Tigres de Victoriaville devra se trouver un nouvel entraîneur-chef. Louis Robitaille a quitté l’organisation, acceptant le poste d’entraîneur-chef et de directeur général des Olympiques de Gatineau, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Les Olympiques, qui ont congédié Éric Landry, ont contacté les dirigeants des Tigres jeudi dernier pour obtenir la permission de discuter avec Robitaille. Ce dernier a finalement été le choix des dirigeants de la formation outaouaise.

L’information a été publiée par le journaliste Jean-François Plante, du journal Le Droit, lundi.

Cette annonce forcera Kevin Cloutier à dénicher un nouveau pilote pour son équipe. C’est lui qui avait embauché Louis Robitaille en juillet 2016, très peu de temps après avoir pris la direction générale des Tigres. L’équipe traversait à ce moment une véritable crise. Cloutier avait pris le relais d’Éric Veilleux. Celui-ci n’avait fait que passer au sein de l’organisation. Il avait accepté un poste dans la Ligue américaine de hockey.

«Quand je suis arrivé à la direction générale des Tigres, Louis Robitaille était un candidat de choix. J’ai toujours fonctionné au feeling. Je n’ai jamais regretté ma décision dans son cas. À Gatineau, il aura maintenant la chance de se familiariser avec le rôle de directeur général. Nous sommes heureux pour lui et nous lui souhaitons la meilleure des chances», a commenté le DG des Tigres.

Celui-ci devra maintenant lui trouver un successeur. Il a déjà, de son propre aveu, «plusieurs bons noms en tête». Il a reconnu que Carl Mallette, adjoint de Louis Robitaille au cours des dernières saisons, et Maxime Desruisseaux, entraîneur-chef des Élites de Jonquière (midget AAA), figurent parmi les candidats.

Mallette n’a jamais caché son intérêt de se voir confier les rênes d’une équipe du circuit Courteau. Il serait particulièrement honoré de diriger chez lui, tout comme Desruisseaux. Ce dernier a œuvré durant de nombreuses campagnes au sein de l’organisation des Tigres avant de prendre la direction de Jonquière.

Comparativement à son arrivée à la direction générale des Tigres en 2016, Cloutier a du temps devant lui. Sa priorité, pour l’instant, est la préparation de la prochaine séance de sélection. Il a toutefois fait savoir que le nouvel entraîneur-chef des Tigres sera nommé avant le repêchage.

«Je veux prendre mon temps. Il n’y a aucune urgence. Le Québec est sur pause jusqu’au 4 mai. On devrait avoir un meilleur portrait de ce qui nous attend tous à ce moment», a laissé entendre Cloutier.

Le poste d’entraîneur-chef des Tigres suscitera assurément de l’intérêt. D’ailleurs, lundi, le téléphone du DG a sonné à plusieurs reprises. Mais il a répété qu’il a déjà en tête une liste de candidats potentiels. Il en contactera quelques-uns le temps venu.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Nathalie Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Nathalie
Invité
Nathalie

Bonne chance Louis tu vas nous manquer