Les Maisons des jeunes de la région font preuve de créativité, malgré la crise

Communiqué
Les Maisons des jeunes de la région font preuve de créativité, malgré la crise
(Photo : gracieuseté)

Les mesures prises par le gouvernement du Québec afin de prévenir les risques de propagation liés à la COVID-19 chamboulent le quotidien de tous d’une façon jamais vue.

Les adolescents font partie de ceux pour qui cette quarantaine peut s’avérer particulièrement difficile, étant privés d’une grande partie de leur vie sociale. Qu’en est-il de ceux qui fréquentent régulièrement, voire tous les soirs, la Maison des jeunes de leur quartier, c’est-à-dire plus de 60 000[1] adolescents de partout dans la province?

En effet, les Maisons des jeunes du Centre-du-Québec ne font pas exception aux demandes de confinement et, en cohérence avec les recommandations de la santé publique, elles ont dû physiquement fermer leurs portes aux adolescents. Or, ces 16 MDJ n’ont pas cédé leurs places en matière d’ingéniosité et de créativité dans la manière de rester en contact avec leurs membres. Conscientes du fait que les médias sociaux prennent beaucoup de place dans la vie des jeunes, elles ont choisi de passer par cette voie pour poursuivre leur mission auprès d’eux.

Facebook fait inévitablement partie des plateformes exploitées par ces MDJ afin de rejoindre leurs membres. Les maisonnées offrent des plages horaires précises, du lundi au vendredi, où elles se montrent disponibles et à l’écoute des jeunes. Par exemple, la Maison des jeunes La Traversée 12-18 ans de Saint-Ferdinand affiche être en ligne de 13 h à 16 h du lundi au vendredi. D’autres Maisons des jeunes offrent plutôt deux plages horaires différentes au courant de la journée comme le font les MDJ Trait d’Union de Victoriaville, la MDJ des Hauts-Reliefs de Ham-Nord ou La Fréquence de Princeville. Que ce soit pour clavarder et partager des passions, se confier, échanger des histoires ou rigoler, les intervenants des Maisons des jeunes s’adaptent bien aux besoins exprimés par les adolescents, en ces temps difficiles.

Prévention et sensibilisation

La création de blogues hebdomadaires publiés sur Facebook explorant des thématiques qui touchent directement les jeunes est une avenue prise par la MDJ du Bas-St-François.

Mêmes des ateliers de prévention en ligne sont disponibles sur la page de certaines Maisons des jeunes, notamment sur celle de Sainte-Brigitte-des-Saults, abordant l’anxiété ou la pression sociale. Plusieurs intervenants se montrent disponibles pour des conversations vidéo ou téléphoniques dans le but de soutenir ou d’accompagner les jeunes qui vivent des situations plus difficiles ou simplement pour les désennuyer. La fermeture physique des lieux n’empêche pas ces organismes de souligner les semaines préventives par le biais de diverses publications. Certaines Maisons ont d’ailleurs souligné la Semaine d’action contre le racisme en proposant des jeux-questionnaires en ligne ou des lectures aux jeunes. L’aide aux devoirs à distance est aussi poursuivie par certaines Maisons afin d’encourager les adolescents dans leurs apprentissages scolaires.

Implication

Toutes les occasions sont bonnes pour s’impliquer dans sa communauté. Certains jeunes offrent leur aide pour faire les courses de ceux qui se retrouvent dans l’impossibilité de sortir de chez eux; les aînés, entre autres. D’autres MDJ s’impliquent en tant que bénévoles dans le comptoir alimentaire ou la popotte roulante de leur ville. Des jeunes impliqués dans le Comité de Jeunes de leur MDJ maintiennent également leurs réunions à distance afin de prendre part aux décisions que doit prendre l’organisme.

S’amuser

Dans l’optique de divertir et de faire bouger les jeunes, les concours ou chasses aux photos sont aussi populaires sur les réseaux sociaux! Plusieurs MDJ donnent comme défis aux adolescents de prendre en photos les items se retrouvant sur une liste et de les envoyer à l’intervenant responsable. Certaines en profitent pour aborder les saines habitudes de vie en donnant la mission aux jeunes de se prendre en photo en cuisinant un bon repas ou en faisant du sport. Des tutoriels de bricolage, des concours de déguisement et même des parties de Donjons & Dragons sont offerts en ligne par les Maisons des jeunes. Leur créativité n’a pas de limite.

Mobilisation

La solidarité sentie au sein du régional des Maisons des jeunes du Centre-du-Québec est indéniable. Leur proactivité est mise de l’avant pendant cette pandémie, et ce, malgré les nouvelles embûches qui font surface. Des moyens de communication efficaces leurs ont permis de s’adapter rapidement aux nouvelles circonstances et de préserver le lien important qui unit ces organismes à la jeunesse du Centre-du-Québec.

Le Regroupement des Maison des jeunes du Québec a également fait preuve de leadership en prenant rapidement en charge la situation et en étant à l’écoute de ses membres. Le RMJQ offre aux MDJ un lieu de concertations et d’échanges enrichissant qui permet aux Maisons des jeunes de développer un fort sentiment d’appartenance au niveau régional, mais également à l’échelle de la province. Les MRC d’Arthabaska et de L’Érable comptent six MDJ, dont La Traversée 12-18 ans de Saint-Ferdinand, L’Express de Plessisville, La Fréquence de Princeville, la MDJ Trait d’Union de Victoriaville, la MDJ des Hauts-Reliefs qui couvre Ham-Nord, Chesterville et Notre-Dame-de-Ham ainsi que La Destination 12-17 de Warwick.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des