Un incendie détruit une résidence pour personnes handicapées

Un incendie détruit une résidence pour personnes handicapées
Un incendie d'origine électrique (Photo : www.lanouvelle.net)

Un incendie d’origine électrique a ravagé, samedi après-midi, un ancien jumelé transformé en résidences pour personnes handicapées au 977, rue Saint-Jacques Ouest à Princeville.

Il s’agit de ce qu’on appelle une RAC, résidence assistance continue. Quatre résidents s’y trouvaient avec trois préposées lorsque l’incendie a éclaté vers 16 h 15. «Plus tôt, ils avaient perçu une odeur de brûlé. Une vérification dans la cuisine n’a rien donné. C’est un citoyen qui est venu les alerter en leur faisant savoir que le feu était pris au toit», a relaté le directeur du Service de sécurité incendie, Christian Chartier.

Une défaillance électrique d’une prise à l’extérieur du côté droit de la résidence a causé l’incendie qui s’est vite propagé. Le brasier a dégagé une imposante fumée noire visible à des kilomètres à la ronde.

Heureusement, tous les occupants ont pu évacuer sans être blessés. Les bénévoles du SIUCQ ont été mobilisés, non seulement pour assurer le périmètre de sécurité, mais ils ont aussi hébergé les résidents dans leur autobus pour ensuite les relocaliser à Victoriaville.

Le directeur Christian Chartier (Photo www.lanouvelle.net)

Les pompiers princevillois ont répondu à une alarme générale. Quelque 25 sapeurs ont été déployés. Ils ont pu compter aussi sur l’échelle aérienne de Victoriaville. «En une heure environ, l’incendie a été maîtrisé. Une séparation coupe-feu a empêché les flammes de se propager à la partie de gauche. Mais avec les dommages causés par l’eau, l’immeuble est une perte totale», a fait savoir le directeur Chartier qui évalue les pertes, incluant le contenu, à environ 300 000 $.

Vers 19 h 30, les derniers pompiers quittaient les lieux de l’intervention. À la caserne princevilloise de la rue Demers, on a pu alors donner congé aux pompiers de Victoriaville qui y avaient pris place avec un camion autopompe pour couvrir le territoire en cas de besoin.

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des