Un incendie détruit une cabane à sucre

Un incendie détruit une cabane à sucre
Un incendie causé par un poêle à bois. (Photo : www.lanouvelle.net)

Même si le bâtiment tient encore debout, la bête a fait son œuvre. Les flammes ont ravagé tout l’intérieur de la cabane à sucre située sur la rue Demers à Saint-Norbert-d’Arthabaska. 

Les pompiers de Princeville, alertés vers 14 h 30, ont répondu à une alarme générale. «Le propriétaire avait quitté sa cabane à sucre environ une demi-heure auparavant. C’est son fils, habitant un rang voisin, qui l’a contacté en apercevant de la fumée noire provenant du secteur de l’érablière», a indiqué le directeur du Service de sécurité incendie, Christian Chartier.

À l’arrivée des sapeurs, l’embrasement était généralisé. «Mais nous avons tout de même réussi à rabattre les flammes assez rapidement. En une heure, l’incendie était maîtrisé», a fait savoir l’officier.

Vingt-quatre pompiers princevillois ont été mobilisés pour l’intervention avec l’entraide de trois sapeurs de Victoriaville pour le transport d’eau avec un camion-citerne.

De plus, pour couvrir la caserne de Princeville, cinq pompiers victoriavillois s’y sont amenés avec un camion autopompe.

Le directeur Christian Chartier (Photo www.lanouvelle.net)

Des bénévoles du SIUCQ MRC d’Arthabaska ont aussi été mis à contribution pour assurer la circulation dans le secteur.

L’incendie, qui a causé des pertes de plusieurs milliers de dollars, est d’origine accidentelle. «C’est un poêle à bois qui est en cause, un appareil utilisé dans la production et qu’on appelle un finisseur avec lequel on fait de la tire», a expliqué Christian Chartier.

Sans que personne ne s’en aperçoive, a-t-il noté, le feu devait couver dans le mur depuis une heure ou deux avant d’éclater.

Une fois toute l’intervention terminée, la brigade incendie a quitté les lieux vers 18 h.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des