Une entreprise de Victo désinfecte le Québec

Une entreprise de Victo désinfecte le Québec
L'entreprise ne manque pas d'ouvrage. (Photo : Gracieuseté)

Une entreprise familiale, Maintenance Trans-Québec, installée sur la rue de l’Artisan dans le parc industriel de Victoriaville, ne chôme pas ces temps-ci. Déjà fort occupée en temps normal dans ses activités d’entretien ménager, la pandémie a fait bondir les demandes de décontamination. «On en a à profusion», indique la directrice générale Annie Lachance en entrevue téléphonique.

Annie Lachance dirige l’entreprise fondée par son père Daniel en 1998. «Mon père s’implique toujours dans l’entreprise dont il est le président», souligne-t-elle.

Avec ses quelque 200 employés, Maintenance Trans-Québec voit à l’entretien ménager d’édifices publics et parapublics partout au Québec. «On travaille presque exclusivement pour le gouvernement ou les sociétés d’État, comme Hydro-Québec. Avec les années, nous avons développé une spécialité, les endroits restreints ou sécurisés comme les postes de police, les douanes, les aéroports. Nous faisons aussi des centrales hydro-électriques, des laboratoires de recherche de Santé Canada, notamment», souligne la directrice générale.

La directrice générale Annie Lachance, avec son père Daniel, le fondateur et président de l’entreprise (Photo gracieuseté)

La pandémie de la COVID-19 n’a pas ralenti les activités de l’entreprise victoriavilloise, loin de là. «Presque la totalité de nos clients, 99,9% font partie des services essentiels, signale Annie Lachance. Nous ne connaissons aucune baisse de régime.»

Bien au contraire avec les nombreuses demandes que reçoit l’entreprise pour une décontamination. «Dès qu’une personne quitte pour s’isoler en quarantaine, on décontamine son bureau. Tout cela amène beaucoup de travail. De plus, une décontamination requiert plus de temps», explique-t-elle.

Prête à faire face à la musique

Avant même que n’éclate la crise, Maintenance Trans-Québec avait commencé à se préparer. «Un peu avant le déclenchement, quand on a vu venir la vague au Québec, on a déployé, en prévention, un produit désinfectant à la grandeur de la province», note Annie Lachance.

L’entreprise peut se targuer de compter sur un partenaire de longue date, Sani Marc, presque son voisin d’ailleurs. «On travaille ensemble à l’année. Ainsi, on s’est rapidement informé auprès de Sani Marc ce qu’on devrait mettre en place. Nous étions donc prêts quand la vague a frappé de plein fouet. Toutes nos équipes avaient remplacé les nettoyants par des désinfectants», confie la directrice générale.

Maintenance Trans-Québec a réagi promptement dès l’apparition des premiers cas de COVID-19 au Québec. «Depuis le début, Sani Marc nous accompagne. Elle nous fournit les produits, non seulement en qualité, mais en quantité. On est privilégié d’avoir un fournisseur si près. Ils répondent bien à la demande et nos clients sont bien servis», exprime Annie Lachance.

Mais dans le contexte difficile que l’on vit, la directrice générale n’hésite pas à parler de son équipe. «Nous mettons de grands efforts au niveau de la motivation de nos troupes. Imaginez-vous, les gens sortent d’un édifice. Nous, on y entre, on va à contresens de la vague pour aller nettoyer. Ça demande du courage à nos gens qui ont des familles, qui éprouvent aussi des inquiétudes comme tout le monde», expose-t-elle.

Des demandes de décontamination à profusion (Photo gracieuseté)

«Nous travaillons auprès de nos gens, ajoute-t-elle. On répond à leurs besoins du mieux qu’on peut quand ils expriment des inquiétudes. Et on se fait un devoir de leur partager les mots de félicitations qu’on reçoit de nos clients. Nos équipes effectuent vraiment un bon travail.»

Pour la suite, l’entreprise compte bien poursuivre son travail de valorisation auprès de ses préposés. «Nous sommes à la source, nous jouons un rôle important. Plus on nettoie, plus on limite les possibilités d’une propagation, fait valoir Mme Lachance. On tient à être à l’écoute des gens, à les rassurer, à les accompagner. Oui, nous sommes très sollicités, on travaille très fort, mais ça va bien. Le moral est bon»

La DG se réjouit aussi de l’élan de solidarité dont font preuve différentes personnes dans diverses villes et région en offrant, au besoin, leur aide. «Les gens, a-t-elle dit, reconnaissent l’importance de l’entretien ménager.»

Et  le premier ministre du Québec aussi. Dans son point de presse, mercredi, sur la situation de la COVID-19, François Legault a adressé ses félicitations à toutes ces personnes engagées dans l’entretien ménager.

Partager cet article

7
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Annie LaplanteCharles Boulangerandre gosselinAndreDany Poisson Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Céline Desautels
Invité
Céline Desautels

Bravo Annie, Daniel et toute votre équipe!

Serge
Invité
Serge

Bravo à toute votre équipe de braves!

Dany Poisson
Invité
Dany Poisson

Bravo à l’équipe de feu Avec des gens comme vous nous en sortiront

Andre
Invité
Andre

Très fier de travailler pour vous

andre gosselin
Invité
andre gosselin

est-il possible d’avoir vos produits et où les trouver

Charles Boulanger
Invité
Charles Boulanger

l’énergie du papa transmis a sa fille. Bravo

Annie Laplante
Invité

Félicitations! On travaille tous très fort contre le Covid-19 et je félicite tous ceux qui comme nous sont proactifs et au front dans notre industrie!