Le dossier du conseiller Hall abandonné devant la justice

Le dossier du conseiller Hall abandonné devant la justice
Dossier clos concernant le conseiller Lawrence Hall (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Il n’y aura pas de débat devant un juge, comme on pouvait s’y attendre. Le ministère public a convenu d’abandonner les procédures concernant Lawrence Hall, un conseiller municipal de Chesterville. On souhaitait initialement qu’il souscrive à un engagement de garder la paix, en vertu de l’article 810 du Code criminel.

On soutenait, au départ, que l’élu aurait eu un comportement ou des propos de nature à faire craindre pour la sécurité de la directrice générale de l’époque, Christine Bibeau.

Mais finalement, le dossier n’ira pas plus loin. «La poursuite a retiré sa demande, une décision prise de concert avec la principale témoin. Étant donné que les présumés événements remontent à un certain temps et que la plaignante est passée à autre chose dans sa vie, l’opportunité de recourir à une ordonnance préventive pour assurer sa protection devenait moins importante», a expliqué Me Jean-Philippe Garneau, le procureur aux poursuites criminelles et pénales qui pilotait ce dossier.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des