Les Européens des Tigres veulent demeurer à Victoriaville

Les Européens des Tigres veulent demeurer à Victoriaville
Egor Serdyuk (Photo : Denis Morin)

Alors que la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) est en train d’installer une procédure afin de retourner les joueurs européens dans leur pays natal en raison de la crise de la COVID-19, Mikhail Abramov et Egor Serdyuk préfèrent demeurer à Victoriaville, où ils se sentent en sécurité.

Les deux patineurs de 18 ans jugent qu’il est trop risqué d’aller dans les aéroports ou de retourner en Europe où les risques de contracter cette maladie semblent plus grands. Dans la Russie natale des deux hockeyeurs, il y avait seulement 59 cas répertoriés de la COVID-19 et aucun décès qui en découlait. Le gouvernement russe a cependant commencé à mettre certaines mesures en place, dont la fermeture de ses frontières terrestres avec la Norvège et la Pologne.

L’Ukrainien Alexander Peresunko, qui compte comme un joueur américain, désire également demeurer à Victoriaville.

En ce qui concerne cette procédure, la LHJMQ a fait valoir que cela ne mettait pas automatiquement fin aux espoirs de reprendre l’actuelle saison. Malgré les inconvénients liés à une telle mesure, la ligue a fait valoir qu’il fallait prioriser la santé et le bien-être de chacun des joueurs.

Partager cet article

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Matthew VachonAnnaZachary Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Zachary
Invité
Zachary

Stay at Victoriaville its a very good desigien and Victoriaville love you and me tou!!!

Anna
Invité
Anna


Une connaissance phénoménale de la géographie!
Regardez au moins google map avant d’annoncer l’article ….La Russie n’as pas de frontière avec Pologne. Ha-Ha !!! –

»Russie natale des deux hockeyeurs, il y avait seulement 59 cas répertoriés de la COVID-19 et aucun décès qui en découlait. Le gouvernement russe a cependant commencé à mettre certaines mesures en place, dont la fermeture de ses frontières terrestres avec la Norvège et la Pologne. »