Qui sera le leader inspirant 2020?

Qui sera le leader inspirant 2020?
Éric Gardner, Jacynthe Vallée et Daniel Sicotte, tous trois en lice pour l'honneur du «leader inspirant» (Photo : www.lanouvelle.net)

Trois finalistes : une femme, Jacynthe Vallée (Fondation À Notre Santé) et deux hommes, Éric Gardner (Collège Clarétain) et Daniel Sicotte (Théâtre Parminou et Commission scolaire des Bois-Francs». L’une de ces personnes sera désignée, le 8 mai, «leader inspirant» lors du 37e Panthéon de la performance de la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable (CCIBFE).

«Un leader inspirant se définit par sa capacité de persuader, d’influencer et de guider d’autres individus vers un but commun. Il ne vient pas nécessairement avec une structure hiérarchique, mais bien avec des aptitudes lui permettant de mobiliser et de recevoir un appui volontaire de gens qui gravitent dans son quotidien», a expliqué Pascal Lévesque, le maître de cérémonie, devant près de 200 personnes réunies, mardi, au cabaret Guy-Aubert du Carré 150 pour le dévoilement des finalistes du prochain Panthéon.

En vue «du plus grand gala de gens d’affaires au Centre-du-Québec», a-t-on dit, 37 candidatures, parmi la cinquantaine reçue, ont été retenues dans 14 catégories. Des finalistes qui proviennent de 10 municipalités des MRC d’Arthabaska et de L’Érable.

André Guillemette, coprésident
(Photo www.lanouvelle.net)

«Plus d’une cinquantaine de candidatures reçues, cela témoigne de l’effervescence et de la croissance des entreprises», a fait valoir André Guillemette, coprésident d’honneur du Panthéon avec Julie St-Arnaud.

«La raison d’être du Panthéon, a poursuivi le coprésident, c’est de souligner la réussite et les bons coups des entreprises, des organismes et des leaders de la région, d’offrir une visibilité et de mettre en valeur les finalistes et de festoyer en équipe, en famille et avec la communauté des gens d’affaires.»

Ayant déjà vécu l’expérience du Panthéon, Julie St-Arnaud en témoigne. «À chaque fois, gagne ou perd, c’est toujours une belle expérience. Quelle fierté de se rassembler en équipe et quelle belle occasion de saluer ses efforts! C’est très valorisant de faire partie de cette aventure», a-t-elle exprimé.

Julie St-Arnaud, coprésidente d’honneur du Panthéon (Photo www.lanouvelle.net)

On ne sait pas qui animera le 37e Panthéon, les organisateurs réservent la surprise, bien qu’une vidéo dans laquelle apparaissent des personnalités locales ait été présentée à la toute fin. «On vous réserve un gala teinté de saveurs et de talents locaux», a lancé Mme St-Arnaud.

«La préparation du Panthéon va bon train. Il faudra être présent pour découvrir toutes les surprises», a commenté la présidente de la CCIBFE, Geneviève Thibault.

Les autres finalistes

Trois femmes de Victoriaville convoitent l’honneur de la «jeune leader d’influence» : Anne-Marie Bédard (Place 4213),  Émilie Goudreau (Institut de beauté Marie-Ève) et Amélie Turcotte (Om Studio).

La directrice générale de la Jeune Chambre de Victoriaville, Audrey Robitaille, et le président Didier Poisson, entourent les trois finalistes, catégorie «Jeune leader d’influence» : Émilie Goudreau, Anne-Marie Bédard et Amélie Turcotte. (Photo www.lanouvelle.net)

Pas moins de quatre organisations se retrouvent en lice, de leur côté, en vue de l’attribution du Prix Pierre-Roux pour la fierté régionale : La Balade gourmande, la Relève de la Fondation À Notre Santé, le Musée du Bronze d’Inverness – Centre d’interprétation de la fonderie d’art, ainsi que Partenaires 12-18.

Trois autres entreprises, pour leur part, reluquent le Prix Normand-Maurice en matière de développement durable : BGA architectes (Bourassa, Gaudreau et associés) de Saint-Christophe-d’Arthabaska, Groupe autobus Robo de Daveluyville et Mon marché de Victoriaville.

Au Panthéon, la CCIBFE honorera la famille Labbé (IGA Bellevue) à titre de «bâtisseur».

On couronnera l’entreprise Julien Beaudoin ltée de Daveluyville comme la «grande entreprise de l’année», alors que Victoriaville & Co hérite de l’honneur de «manufacturier numérique».

Entreprise manufacturière ou de transformation et de distribution (2 à 50 employés)

-Contrôletech (Warwick)

-Métallurgie des Appalaches – MDA Compaction (Plessisville)

-Sel Warwick (Victoriaville)

-Vosker (Victoriaville)

-Protomach inc. (Saint-Louis-de-Blandford)

Entreprise manufacturière ou de transformation et de distribution (51 à 300 employés)

-Groupe Métal Pless (Plessisville)

-Les Tiges 4 Saisons (Saint-Rosaire)

Relève et transfert de PME

-Clinique vétérinaire de Victoriaville

-Shad café bistrot (Victoriaville)

-Tôle Art inc. (Victoriaville)

Ressources humaines

-Spypoint (Victoriaville)

-Groupe RDL (Victoriaville)

Nouvelle entreprise

-Artefac architecture (Victoriaville)

-FDS Événements (Victoriaville)

-La Miellerie King (Kingsey Falls)

Commerce de détail et service (2 à 20 employés)

-Centre optique des Bois-Francs (Victoriaville)

-Clinique vétérinaire de Victoriaville

-Diex recherche Victoriaville

Commerce de détail service (21 employés et plus)

-Garage Jean-Guy Poisson (Warwick)

-Groupe autobus Robo (Daveluyville)

-Loginnove inc. (Victoriaville)

Chacune des candidatures a été évaluée, sous le couvert de l’anonymat, par un jury extérieur de la région composé de cinq personnes. «Je vous assure, et ce n’est pas une blague d’assurance, a souligné André Guillemette, de la grande indépendance du jury et de la qualité des cinq personnes qui le composent. Un processus qui contribue grandement à la renommée du Panthéon.»

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des