Un effondrement de dix minutes qui coûte la victoire

Un effondrement de dix minutes qui coûte la victoire
Nikolas Hurtubise (Photo : gracieuseté)

Pendant dix minutes en première période, les Tigres de Victoriaville ont semblé complètement désorganisés, ce qui a ouvert la porte aux Foreurs de Val-d’Or qui ont compté trois buts. Victoriaville a par la suite joué du hockey de rattrapage jusqu’à la toute fin, mais en vain. Les Valdoriens ont été en mesure de signer la victoire au compte de 5 à 3 et ainsi dépasser les Félins au classement.

D’office pour la première fois depuis le 11 janvier dernier lorsqu’il s’était blessé, Nikolas Hurtubise a donné le ton en début de rencontre en réalisant quelques solides arrêts. Ce sont cependant ses coéquipiers qui lui ont compliqué le travail. Tout d’abord, sur un revirement en zone offensive, les Foreurs ont pu attaquer à quatre contre un, ce qui a permis à Édouard St-Laurent d’ouvrir la marque. Par la suite, ce même St-Laurent, laissé seul devant le filet, a profité d’un revirement en zone défensive des Tigres pour doubler l’avance des siens. Quelques secondes plus tard seulement, Alexander Mirzabalayev a décoché un tir précis dans le haut du filet sur lequel Hurtubise n’a rien pu faire.

Au second vingt, les Tigres ont bien tenté d’acheter un but, mais la rondelle ne roulait définitivement pas pour eux. Ce sont les Foreurs qui ont été en mesure d’augmenter leur avance. Alors que l’attaquant William Provost acceptait de payer en recevant une double mise en échec, ce qui a pavé la voie à Alexandre Couture pour aller marquer.

Après avoir vu Justin Robidas frapper un poteau de plein fouet, les Tigres ont semblé se réveiller. Grâce au bon travail de Maxime Pellerin, Sean Larochelle a été en mesure d’enfin ouvrir la marque pour les Tigres. Par la suite, Pellerin a de nouveau amorcé une séquence qui s’est terminée par un but d’Anthony Poulin. En fin de rencontre, les Tigres ont tenté le tout pour le tout en retirant Hurtubise au profit d’un sixième attaquant. Cela a permis à Brooklyn Kalmikov de marquer avec 24,8 secondes à faire à la rencontre. Olivier Mathieu a cependant mis fin au débat en marquant dans un filet désert avec huit secondes à faire à la partie.

«Nous avons eu un effondrement de dix minutes en première période. Ce sont des détails. À ce moment de la saison, c’est de l’information que nous allons chercher. Il y en a qui n’ont pas voulu payer le prix pour gagner des batailles. Nous avons joué de mollesse, sur le bout de la palette. Ça nous a coûté des buts. J’ai aimé notre force de caractère où nous n’avons pas abandonné», a fait valoir l’entraîneur-chef Louis Robitaille.

Avec ce revers, les Tigres ont vu les Foreurs passer devant eux au classement dans l’Ouest. Les deux équipes ont 57 points, mais les Valdoriens ont un match de plus à jouer. «À ce moment de l’année, passer si près… Tu ne peux pas avoir d’effondrement de dix minutes. Toutes les équipes sont en mode survie. Tu donnes des chances en or à des joueurs de talent. C’est une équipe bonne sur la contre-attaque. C’est là qu’ils veulent créer leur offensive. […] Nous ne nous sommes pas repliés avec force. Ce sont des détails qui coutent des points précieux au classement. Là, nous nous retrouvons derrière les Foreurs. Il faut apprendre de ça sans l’accepter.»

Hurtubise de retour

Pour son retour au jeu, Nikolas Hurtubise a réalisé 18 arrêts sur 22 lancers. En début de rencontre, il a effectué quelques arrêts solides. Peut-être aurait-il aimé le deuxième ou le troisième but, mais la défaite ne lui était pas imputable. «Nous le sentions excité. Sur le trois contre un, il était anxieux. Il a sorti de gros arrêts de la mitaine. C’est un bon départ dans l’ensemble pour lui après une absence d’un mois et demi. Nous l’envoyons dans la fosse aux lions, soit dans un match de quatre points. C’était important pour nous qu’il retrouve son rythme.»

Notes en rafale

– La séquence offensive de Mikhail Abramov s’est arrêtée à 14 parties avec au moins un point. Il a obtenu 22 points durant cette séquence.

– Avec Louis Robitaille qui a effectué plusieurs changements de trios pour créer une étincelle, Maxime Pellerin s’est retrouvé à l’aile droite sur le deuxième trio en compagnie d’Anthony Poulin et de Conor Frenette. Il a très bien fait en étant à l’origine des deux premiers buts des Félins. Robitaille s’est montré satisfait du jeu de Pellerin et il espère qu’il continuera dans la même veine.

– Le gardien valdorien Jonathan Lemieux a été fort occupé devant son filet avec 33 arrêts sur 36 lancers. Il a eu à se surpasser à quelques reprises pour garder les siens dans la rencontre.

– Engagé en début de semaine, il s’agissait de la première victoire de Daniel Renaud à la barre des Foreurs.

Les Tigres ont pris la direction de Rouyn-Noranda après la partie afin d’aller y affronter les Huskies dès samedi soir à compter de 19 h.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des