Blocus ferroviaire : la CCIBFE préoccupée par la situation

Communiqué
Blocus ferroviaire : la CCIBFE préoccupée par la situation
La directrice générale de la CCIBFE, Stéphanie Allard (Photo : gracieuseté)

Le blocus ferroviaire, qui dure depuis plus de trois semaines un peu partout au Canada, préoccupe grandement la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable (CCIBFE). Celle-ci souhaite une résolution rapide de la situation par le gouvernement afin de favoriser la reprise des activités ferroviaires.

«Plusieurs de nos membres sont directement touchés par le blocus. Les entrepreneurs des secteurs agroalimentaire et manufacturier sont particulièrement touchés. La perturbation des activités ferroviaires a des impacts économiques très importants dans la région», a souligné Stéphanie Allard, directrice générale de la CCIBFE.

La CCIBFE a sensibilisé les élus provinciaux et fédéraux de son territoire concernant les lourds impacts de cette situation pour ses membres. «Le transport ferroviaire de marchandises permet de rejoindre efficacement des marchés importants, mais également d’approvisionner les entreprises en matières premières essentielles à leurs opérations. Plus la situation perdure, plus l’impact est grand auprès des entrepreneurs, des travailleurs et bientôt auprès des consommateurs», a poursuivi Stéphanie Allard.

La CCIBFE estime que le temps presse et qu’une solution doit être déployée rapidement pour limiter les impacts néfastes pour l’économie.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des