Rassemblement pour la justice sociale et climatique

Communiqué
Rassemblement pour la justice sociale et climatique
(Photo : Archives)

Une cinquantaine de personnes se sont massées dans un local du Pavillon de la vie étudiante de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pour souligner la Journée mondiale de la justice sociale.

Elles répondaient ainsi à l’appel de la Coalition des forces sociales Mauricie et Centre-du-Québec, une alliance regroupant les milieux communautaires, syndicaux et étudiants. À l’heure de l’urgence climatique, l’occasion était belle de s’interroger sur les enjeux sociaux d’une transition écologique juste, équitable et solidaire.

Deux panélistes, bien connues dans la région, prenaient la parole et croisaient leurs regards sur la question. Sylvie Tardif, du Centre d’organisation mauricien de services et d’éducation populaire (COMSEP), l’abordait par le biais de la justice sociale et de la lutte à la pauvreté. De son côté, Valérie Delage, du Comité de solidarité Trois-Rivières, privilégiait l’angle de la justice climatique et des luttes environnementales. Le panel de discussion s’est terminé avec une période de questions de l’assemblée. Les échanges ont ainsi permis d’élargir les pistes de réflexion et de découvrir des points de convergence. La crise climatique actuelle ne peut se résoudre aux dépens des personnes et des groupes les plus exclus de la société. Ici, comme ailleurs sur la planète. Il y a urgence d’agir. Néanmoins, la transition écologique qu’il faut négocier doit s’accompagner d’une réduction des inégalités sociales afin de permettre aux femmes et aux hommes de réaliser tout leur potentiel.

Le lancement officiel de la Déclaration de principes de la Coalition précédait le panel. Cette déclaration constitue la base d’unité de la Coalition. Elle repose sur une dénonciation des effets néfastes du néolibéralisme et surtout sur la réduction des inégalités sociales et la promotion du bien commun, dont notre environnement. L’invitation est lancée aux organismes de la Mauricie et du Centre-du-Québec à se joindre à la Coalition. Un site web a été créé à cet effet où l’on peut lire le texte de la Déclaration et l’appuyer formellement (adresse du site web : www.cfsmcq.org).

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des