Les Tigres sortent vainqueurs d’une rencontre haute en couleurs

Les Tigres sortent vainqueurs d’une rencontre haute en couleurs
(Photo : Denis Morin)

Cette rencontre entre les Tigres de Victoriaville et les Remparts de Québec a donné aux partisans un bon retour sur l’investissement. Disputée à vive allure et offrant plusieurs changements de rythme, cette partie s’est finalement terminée au compte de 5 à 4 en prolongation en faveur des Victoriavillois. C’est l’attaquant Egor Serdyuk qui a joué les héros en marquant le but vainqueur.

Après un début de match marqué par un combat entre Alex DeGagné et Édouard Cournoyer, ce sont les Tigres qui ont ouvert la marque. Bien placé devant le filet, Nicolas Daigle a été en mesure de rediriger le tir de la pointe de Vincent Sévigny derrière le gardien Tristan Côté-Cazenave. Victoriaville croyait bien avoir doublé son avance par la suite lorsqu’Alexander Peresunko a envoyé un retour de lancer au fond du filet. Le but a toutefois été refusé, car les officiels ont jugé que Mikhail Abramov avait causé de l’obstruction sur le gardien de Québec. Sur l’attaque massive qui en a résulté, cela a permis aux Diables rouges de répliquer par l’entremise de Gabriel Montreuil avec une minute à faire à la première période. Les Victoriavillois sont cependant parvenus à reprendre les devants grâce au 3e but de l’année de la recrue Maxime Pellerin.

En deuxième période, Fabio Iacobo a joué de chance alors que le tir de son adversaire a frappé les deux poteaux sans entrer dans le filet. La première unité victoriavilloise a par la suite donné un coussin de deux buts à son gardien. Le tic-tac-toe entre Mikhail Abramov, Brooklyn Kalmikov et Conor Frenette, qui a complété, n’a laissé aucune chance à Côté-Cazenave. Les visiteurs ont cependant ramené l’écart à un but lorsque le gardien Fabio Iacobo a accordé un retour de lancer qui s’est retrouvé sur la palette de Théo Rochette. L’attaquant des Remparts a alors dégainé alors que le disque retombait sur la patinoire, ce qui n’a laissé aucune chance à Iacobo.

À mi-chemin de la troisième période, alors que les Tigres évoluaient avec l’avantage d’un homme, Hunter Holmes est parvenu à s’amener en zone ennemie. Son tir des poignets n’a laissé aucune chance à Iacobo, ce qui a ramené tout le monde à la case départ. Darien Kielb a par la suite profité d’un rebond juteux de la baie vitrée pour donner les devants aux Remparts une première fois dans la rencontre. Alors qu’il ne restait que 31 secondes à faire au match, Alex DeGagné a accepté la remise d’Egor Serdyuk pour forcer la tenue de la prolongation. Profitant d’un avantage numérique, Serdyuk, après avoir orchestré le but égalisateur, a donné la victoire aux locaux en envoyant un retour de lancer au fond du filet.

En conférence de presse après la partie, l’entraîneur-chef Louis Robitaille était satisfait de la victoire, il déplorait les revirements des siens. «Ça a été une rencontre de séquences. Après le troisième but, nous avons commencé à faire des revirements. Peut-être que nous avions confiance en nos moyens ou c’était la fatigue mentale? C’est l’un des deux. Je trouve que nous avons fait beaucoup de revirements, ce qui leur a permis d’avoir du temps de possession. Ce que j’ai aimé, c’est notre force de caractère. Tout le monde est demeuré très calme sur le banc. Nous sommes parvenus à obtenir le but égalisateur grâce à des gars qui ont fait des détails. Sévigny a forcé un revirement et Thomas Ethier a mis de la pression, ce qui a permis d’isoler DeGagné.»

En plus d’avoir mis la table pour DeGagné sur le but égalisateur, Serdyuk a joué les héros en prolongation pour donner la victoire aux siens. Pour l’espoir des Flyers, il s’agissait de l’une de ses meilleures rencontres de la saison. «Je pense que c’est son meilleur match de la saison. Il a gardé les choses simples et il a été combatif. Egor, quand il se met dans le pétrin, c’est qu’il tente de trop en faire ou qu’il ne bataille pas. Ce soir, il avait de la vitesse et il mettait la rondelle derrière les défenseurs. Il a gagné des courses pour les rondelles libres. Son but est amplement mérité», a fait valoir Robitaille.

Notes en rafale

– Le but de Maxime Pellerin était son premier depuis le 27 octobre dernier, ce qui représente une disette de 31 parties sans marquer. C’était également son premier but à domicile en carrière. Dans le cas de la recrue Nicolas Daigle, il a mis fin à une séquence de 19 parties sans marquer.

– Le but d’Egor Serdyuk en prolongation était son 100e point en 104 matchs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

– En obtenant une passe sur le but de Nicolas Daigle, Jérémy Michaud a pour sa part mis un terme à une séquence de 17 parties sans point.

– Complices du but de Conor Frenette, Mikhail Abramov et Brooklyn Kalmikov ont poursuivi leur séquence offensive. Abramov a maintenant au moins un point à ses dix derniers matchs (18) et Kalmikov en a au moins un à ses neuf dernières sorties (14).

– En marquant son 13e de la saison ce soir, Frenette a égalé son sommet personnel.

– Pour son retour à Victoriaville, Côté-Cazenave a réalisé 27 arrêts sur 32 lancers. Son vis-à-vis Fabio Iacobo a effectué 25 arrêts sur 29 lancers.

Les Tigres reprendront l’action dimanche après-midi face au Drakkar de Baie-Comeau à compter de 16 h au Colisée Desjardins.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des